Belmondo Quintet - Brotherhood

Belmondo Quintet  - Brotherhood

B

B Flat

Dix ans après « Infinity Live », les frères Belmondo, Lionel et Stéphane, enregistrent de nouveau avec leur quintet.

Le saxophoniste et le trompettiste font partie des musiciens français qui ont tout au long de leur parcours artistique réussi l’osmose entre les genres : que ce soit avec la musique classique et « Hymne au Soleil »(2003), avec la tradition américaine et « Influences (2005) avec Yusef Lateef ou la musique brésilienne avec « Belmondo & Milton Nascimento » (2008). Ces influences ne les quittent plus depuis et si il a fallu patienter tant d’années avant de les retrouver, le plaisir est d’autant plus grand que « Brotherhood » est une magnifique réussite.

Le « Belmondo Quintet » a fonctionné en différentes configurations : Henri Florens, Laurent Fickelson ou Eric Legnini au piano ; Thomas Bramerie, Clovis Nicolas, Paul Imm ou Sylvain Romano à la contrebasse ; Jean-Pierre Arnaud, Philippe Soirat, Dré Pallemaerts, Laurent Robin ou Tony Rabeson à la batterie. Voici de nouveau réunis les frères avec la rythmique de rêve composée d’Eric Legnini au piano, Sylvain Romano à la contrebasse et Tony Rabeson à la batterie.

Deux compositions de Stéphane et six de Lionel qui reflètent leurs influences. Le saxophoniste, avec « Hymne au Soleil », a uni le jazz à la musique française de Ravel, Fauré ou Lili Boulanger, et pour quatre de ses nouvelles compositions, utilise un principe où il établit une correspondance entre les lettres qui composent le patronyme de musiciens auxquels il rend hommage, et les notes de la gamme. Un principe mis en œuvre par Ravel pour « Berceuse sur le nom de Gabriel Fauré ». Ainsi « Wayne’s Words » sur le nom de w.a.y.n.e.s.h.o.r.t.e.r. , « Yusef’s Trees » sur le nom de y.u.s.e.f.l.a.t.e.e.f., « Woody’n Us » sur le nom de w.o.o.d.y.s.h.a.w. et « Letter to Evans » sur le nom de b.i.l.l.e.v.a.n.s. , tous les quatre des figures marquantes dans le parcours des frères.

Si la technique peut paraître telle un gymnastique technique, le résultat a toutes les qualités d’un jazz chaleureux et fraternel. « Wayne’s Words », après une courte intro inspirée des classiques français,, voit la rythmique créer une cadence coltranienne où  les accords du piano évoquent McCoy Tyner. « Yusef’s Trees » avec le martellement solennel des mailloches développe une mélodie à la fois profonde et solennelle d’où se détache le solo libéré d’Eric Legnini. « Woody ‘n Us », avec Lionel Belmondo au soprano. Et « Letters to Evans » avec, cela allait de soi, la place laissée à la délicatesse du toucher de qui vous savez. Les deux compositions de Stéphane Belmondo révèlent à la fois la tendresse du frère cadet sur « Song for Dad », une ballade dédiée à son père, et l’inspiration soul puisée chez les frères Adderley sur « Prétexte ». Un album où on retrouve avec bonheur tout ce qui fait la musique du « Belmondo Quintet », l’intensité, la tradition américaine mêlée au classicisme français, l’inspiration et un sens aigu de la belle mélodie et du beau son acoustique.

Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, on se réjouira de la réédition du catalogue B Flat, créé par les frères Belmondo en 2003, mais indisponible depuis 2011, maintenant sur les plateformes digitales en version remastérisée. « Hymne au Soleil », « Wonderland », « Influences », « Belmondo & Nascimento », « Mediterranean Sound » et d’autres sont à portée de vos oreilles.

© Jean-Pierre Goffin


In case you LIKE us, please click here:



our partners:

Clemens Communications

 


 


Silvère Mansis
(10.9.1944 - 22.4.2018)
foto © Dirck Brysse


Rik Bevernage
(19.4.1954 - 6.3.2018)
foto © Stefe Jiroflée


Philippe Schoonbrood
(24.5.1957-30.5.2020)
foto © Dominique Houcmant


Special thanks to our photographers:

Petra Beckers
Ron Beenen
Annie Boedt
Klaas Boelen
Henning Bolte

Serge Braem
Cedric Craps
Christian Deblanc
Paul De Cloedt
Cindy De Kuyper

Koen Deleu
Ferdinand Dupuis-Panther
Anne Fishburn
Federico Garcia
Robert Hansenne
Dominique Houcmant
Stefe Jiroflée
Herman Klaassen
Philippe Klein

Jos L. Knaepen
Tom Leentjes
Hugo Lefèvre

Jacky Lepage
Olivier Lestoquoit
Eric Malfait
Nina Contini Melis
Jean-Jacques Pussiau
Arnold Reyngoudt
Jean Schoubs
Willy Schuyten

Frank Tafuri
Jean-Pierre Tillaert
Tom Vanbesien
Jef Vandebroek
Geert Vandepoele
Guy Van de Poel
Cees van de Ven
Donata van de Ven
Harry van Kesteren
Geert Vanoverschelde
Roger Vantilt
Patrick Van Vlerken
Marie-Anne Ver Eecke
Karine Vergauwen
Frank Verlinden

Jan Vernieuwe
Anders Vranken
Didier Wagner


and to our writers:

Mischa Andriessen
Robin Arends
Marleen Arnouts
Werner Barth
José Bedeur
Henning Bolte
Erik Carrette
Danny De Bock
Ferdinand Dupuis-Panther
Federico Garcia
Paul Godderis
Stephen Godsall
Jean-Pierre Goffin
Bernard Lefèvre
Mathilde Löffler
Claude Loxhay
Etienne Payen
Yves « JB » Tassin
Herman te Loo
Georges Tonla Briquet
Henri Vandenberghe
Iwein Van Malderen
Jan Van Stichel
Olivier Verhelst