Peter Hertmans Quintet - Live at Dommelhof (jpg)

Peter Hertmans Quintet - Live at Dommelhof (jpg)

P

Elnegocito Records

Que tombe dans ma boite aux lettres ce cd huit mois après sa sortie me fait penser que d’autres ont sans doute déjà eu la très bonne idée de le chroniquer (et vérification faite, c’est le cas par mon ami et fin connaisseur Claude Loxhay). Au risque de répéter ce qui a déjà été dit, je ne peux m’empêcher d’écrire sur cette musique qui m’a fait un bien fou dans une période complètement dingue où la seule musique live qu’on puisse se mettre dans les oreilles est celle gravée sur galette.

« La parution d’un CD live est complètement différente d’un album en studio. Les imperfections de l’excitation du moment font partie intégrante du charme de la chaleur du live difficile à atteindre en studio » dit Peter Hertmans dans les notes de pochette. On lui répondra qu’en effet rien n’égale la liberté et l’interaction qu’offre la performance en public et que son album en est un parfait exemple.

Pour ce quintet live au « Dommelhof » de Pelt, le guitariste réunit un quintet d’enfer : Steven Delannoye au sax-ténor, Nicola Andrioli au piano, Jos Machtel à la contrebasse et Marek Patrman aux drums. Le saxophoniste propose en ouverture une de ses compositions aux accents très boppish où chaque musicien développe son discours avec une énergie communicative, en particulier Nicola Andriloi très en verve déjà il y a huit ans (il enregistrait à cette époque « Côté Jardin » avec Philip Catherine).

« Racconti » du même Nicola Andrioli est une petite merveille de lyrisme et de musicalité tel que le pianiste des Pouilles peut en distiller dans ses projets.

Les trois compositions de Peter Hertmans forment l’ossature d’un répertoire dynamique et ouvert où les solos de Delannoye et Andrioli, sur « The One Step » entre autres, s’entrelacent dans les notes de guitare avec une fluidité parfaite. « Merci Philip » s’ouvre sur une improvisation du guitariste mêlant énergie et finesse dans un esprit très « Catherine » le morceau débutant en douceur avant de s’envoler dans un groove intense, souvenir sans doute du « Guitar Orchestra » auquel Philip l’avait invité en compagnie de Pierre Van Dormael, Victor Da Costa et Quentin Liégeois. Le solo de Steven Delannoye suit dans la même construction de détente-tension, ainsi va aussi le solo de piano qui suit passant d’un intimisme velouté à la puissance d’accords à la McCoy Tyner. « Is That You » clôture ce très beau concert avec le sax de Steven Delannoye qui avait déjà participé à la version studio enregistrée sur « The Other Side ».

Une album-témoin d’une session live où les quatre musiciens atteignent en même temps un niveau de musicalité et d’interconnection remarquable.

© Jean-Pierre Goffin


In case you LIKE us, please click here:



our partners:

Clemens Communications

 


 


Silvère Mansis
(10.9.1944 - 22.4.2018)
foto © Dirck Brysse


Rik Bevernage
(19.4.1954 - 6.3.2018)
foto © Stefe Jiroflée


Philippe Schoonbrood
(24.5.1957-30.5.2020)
foto © Dominique Houcmant


Special thanks to our photographers:

Petra Beckers
Ron Beenen
Annie Boedt
Klaas Boelen
Henning Bolte

Serge Braem
Cedric Craps
Christian Deblanc
Paul De Cloedt
Cindy De Kuyper

Koen Deleu
Ferdinand Dupuis-Panther
Anne Fishburn
Federico Garcia
Robert Hansenne
Dominique Houcmant
Stefe Jiroflée
Herman Klaassen
Philippe Klein

Jos L. Knaepen
Tom Leentjes
Hugo Lefèvre

Jacky Lepage
Olivier Lestoquoit
Eric Malfait
Nina Contini Melis
Jean-Jacques Pussiau
Arnold Reyngoudt
Jean Schoubs
Willy Schuyten

Frank Tafuri
Jean-Pierre Tillaert
Tom Vanbesien
Jef Vandebroek
Geert Vandepoele
Guy Van de Poel
Cees van de Ven
Donata van de Ven
Harry van Kesteren
Geert Vanoverschelde
Roger Vantilt
Patrick Van Vlerken
Marie-Anne Ver Eecke
Karine Vergauwen
Frank Verlinden

Jan Vernieuwe
Anders Vranken
Didier Wagner


and to our writers:

Mischa Andriessen
Robin Arends
Marleen Arnouts
Werner Barth
José Bedeur
Henning Bolte
Erik Carrette
Danny De Bock
Ferdinand Dupuis-Panther
Federico Garcia
Paul Godderis
Stephen Godsall
Jean-Pierre Goffin
Bernard Lefèvre
Mathilde Löffler
Claude Loxhay
Etienne Payen
Yves « JB » Tassin
Herman te Loo
Georges Tonla Briquet
Henri Vandenberghe
Iwein Van Malderen
Jan Van Stichel
Olivier Verhelst