Wollny / Parisien / Lefebvre / Lillinger - XXXX

Wollny / Parisien / Lefebvre / Lillinger  - XXXX

W

ACT Records / Newartsint.

« Mondenkind », le dernier album de Michael Wollny chroniqué, était une sorte d’hymne au silence et à la solitude, inspiré par Michael Collins, l’astronaute récemment disparu qui le 20 juillet 1969 restait à bord pendant que ces deux coéquipiers marchaient sur la lune.



Une musique tout en intériorité. Cet album et ses collaborations avec Vincent Peirani ont un peu fait oublier le côté explosif, électrique et contemporain du pianiste.

Le line-up de ce « XXXX » laissait prévoir un environnement hors des sentiers battus : Emile Parisien, lui aussi maître en séances allumées, le bassiste Tim Lefebvre (oui, celui de « Blackstar » de David Bowie) familier des milieux rock (Elvis Costello, The Black Crowes, Patti Austin…) et jazz (Uri Caine, Donny McCaslin,…) et le batteur Christian Lillinger, partenaire de Joachim Kühn, mais aussi d’Evan Parker, Louis Sclavis, Peter Brötzmann, Dave Liebman…

Quand de plus on lit que cette session est le résultat d’un enregistrement live au club « A-Trane » de Berlin, la ville où toutes les musiques sont possibles, on pressent de l’inouï. Composé exclusivement de musiques improvisées hautement électroniques, ce concert secoue les tripes : le travail de synthés de Wollny domine, l’enchevêtrement basse-batterie produit des effets sonores hallucinants, et Emile Parisien, le seul à être quasi constamment en acoustique, sublime le décor de son phrasé typiquement dans l’urgence.

On a parfois l’impression d’être dans un monde de science-fiction avec un côté sombre et mystique, voire carrément toxique avec un côté psychotrope (vous ne me croyez pas ?  Allez un peu voir sur le net la relation entre la structure chimique de la couverture et les champignons hallucinogènes).

Les quatre musiciens ont la bonne idée de ne pas faire durer les séquences, les morceaux variant entre 3 et 7 minutes. Voilà une musique à vivre en live, mais qui par moment peut paraître selon les moments enthousiasmante ou indigeste. Vous n’écouterez en tout cas pas ce disque dans l’indifférence.

© Jean-Pierre Goffin
Une collaboration JazzMania / Jazz’halo


In case you LIKE us, please click here:


Check out Jazz'halo radio: click on this logo please



our partners:

Clemens Communications


Silvère Mansis
(10.9.1944 - 22.4.2018)
foto © Dirck Brysse


Rik Bevernage
(19.4.1954 - 6.3.2018)
foto © Stefe Jiroflée


Philippe Schoonbrood
(24.5.1957-30.5.2020)
foto © Dominique Houcmant

 

Special thanks to our photographers:

Petra Beckers
Ron Beenen
Annie Boedt
Klaas Boelen
Henning Bolte

Serge Braem
Cedric Craps
Christian Deblanc
Paul De Cloedt
Cindy De Kuyper

Koen Deleu
Ferdinand Dupuis-Panther
Anne Fishburn
Federico Garcia
Robert Hansenne
Dominique Houcmant
Stefe Jiroflée
Herman Klaassen
Philippe Klein

Jos L. Knaepen
Tom Leentjes
Hugo Lefèvre

Jacky Lepage
Olivier Lestoquoit
Eric Malfait
Nina Contini Melis
Jean-Jacques Pussiau
Arnold Reyngoudt
Jean Schoubs
Willy Schuyten

Frank Tafuri
Jean-Pierre Tillaert
Tom Vanbesien
Jef Vandebroek
Geert Vandepoele
Guy Van de Poel
Cees van de Ven
Donata van de Ven
Harry van Kesteren
Geert Vanoverschelde
Roger Vantilt
Patrick Van Vlerken
Marie-Anne Ver Eecke
Karine Vergauwen
Frank Verlinden

Jan Vernieuwe
Anders Vranken


and to our writers:

Mischa Andriessen
Robin Arends
Marleen Arnouts
Werner Barth
José Bedeur
Henning Bolte
Danny De Bock
Ferdinand Dupuis-Panther
Federico Garcia
Paul Godderis
Stephen Godsall
Jean-Pierre Goffin
Bernard Lefèvre
Mathilde Löffler
Claude Loxhay
Etienne Payen
Yves « JB » Tassin
Herman te Loo
Georges Tonla Briquet
Henri Vandenberghe
Iwein Van Malderen
Jan Van Stichel
Olivier Verhelst