Henri Texier - Heteroklite Lockdown

Henri Texier - Heteroklite Lockdown

H

Label Bleu

Durant la pandémie, Henri Texier s'est retrouvé démuni: pas de concert, pas de public. Mais restait cette fonction essentielle: la musique.

Dans un geste de résistance, le contrebassiste s'est alors résigné à jouer à la maison avec son plus précieux complice: "Il se trouve qu'avec Sébastien, mon fils mais aussi mon plus fidèle partenaire depuis près de 30 ans, nous habitons le même village. Quand on s'est retrouvé enfermés à cause de l'épidémie, on s'est dit qu'au lieu de se morfondre chacun chez soi, on pourrait peut-être braver les interdits et se réunir deux ou trois fois par semaine pour continuer à jouer, tout simplement. Au départ, c'était juste cela: un geste de survie un peu instinctif, une réponse directe et spontanée à la nécessité où l'on se trouvait de ne pas laisser la musique s'échapper."

Les voilà partis pour des séances de duo contrebasse / saxophone alto, revisitant d'anciens thèmes mais aussi de grands classiques. Petit à petit un répertoire cohérent s'est constitué et l'idée de réaliser un album au titre évocateur, « Hétéroclite Lockdown »: grâce à la musique, cet enfermement, au lieu de les amener à un repli sécuritaire, les poussait au contraire résolument vers l'autre (hétéros), vers un troisième complice: le batteur Gautier Garrigue présent sur les derniers albums (« Sand woman », « Chance »). La séance d'enregistrement réalisée par le fidèle Philippe Teissier du Cros s'est déroulée au club Le Triton où s'est si souvent produit Texier.

Les huit plages de l'album regroupent trois classiques, comme à l'époque de 'Love songs reflexion’s' du Red Route Quartet, soit ‘Round about midnight’, ‘What is this thing called love’ et ‘Besame mucho’, trois nouvelles compositions (‘Bacri's mood d'Henri’, ‘Take your time’ de Sébastien Texier et ‘Forest forgive them’ de Gautier) et deux reprises de cet univers musical si personnel: ‘Fertile Danse’ de l'album « Mosaïc Man » de 1998 et ‘Izlaz’, titre du Transatlantic Quartet.

Sur le classique de Monk, Sébastien développe la mélodie mélancolique avec une sonorité fluide et lisse qui peut évoquer Paul Desmond. ‘Bacri's Mood’ adopte un rythme plus sautillant. ‘What is this thing called love’ s'ouvre sur une belle intro d'alto, avec un solo de batterie qui démontre toute l'inventivité de Garrigue. ‘Take your time’ et ‘Forest forgive them’ mettent en évidence tout l'aspect mélodique de la contrebasse. ‘Besame mucho’ permet au saxophone alto d'exprimer toute sa douceur avec la contrebasse en contrechamp.

L'album se clôt avec deux anciens titres, l'un virevoltant, l'autre plus apaisé, qui reflètent parfaitement cet univers personnel d'Henri Texier: un univers immédiatement reconnaissable par sa forte identité.

Un bel album qui témoigne d'un geste de résistance de ce geste essentiel qu'est la musique, une éclaircie dans la grisaille ambiante.

© Claude Loxhay
Une collaboration JazzMania / Jazz’halo



In case you LIKE us, please click here:



our partners:

Clemens Communications

 


 


Silvère Mansis
(10.9.1944 - 22.4.2018)
foto © Dirck Brysse


Rik Bevernage
(19.4.1954 - 6.3.2018)
foto © Stefe Jiroflée


Philippe Schoonbrood
(24.5.1957-30.5.2020)
foto © Dominique Houcmant


Special thanks to our photographers:

Petra Beckers
Ron Beenen
Annie Boedt
Klaas Boelen
Henning Bolte

Serge Braem
Cedric Craps
Christian Deblanc
Paul De Cloedt
Cindy De Kuyper

Koen Deleu
Ferdinand Dupuis-Panther
Anne Fishburn
Federico Garcia
Robert Hansenne
Dominique Houcmant
Stefe Jiroflée
Herman Klaassen
Philippe Klein

Jos L. Knaepen
Tom Leentjes
Hugo Lefèvre

Jacky Lepage
Olivier Lestoquoit
Eric Malfait
Nina Contini Melis
Jean-Jacques Pussiau
Arnold Reyngoudt
Jean Schoubs
Willy Schuyten

Frank Tafuri
Jean-Pierre Tillaert
Tom Vanbesien
Jef Vandebroek
Geert Vandepoele
Guy Van de Poel
Cees van de Ven
Donata van de Ven
Harry van Kesteren
Geert Vanoverschelde
Roger Vantilt
Patrick Van Vlerken
Marie-Anne Ver Eecke
Karine Vergauwen
Frank Verlinden

Jan Vernieuwe
Anders Vranken
Didier Wagner


and to our writers:

Mischa Andriessen
Robin Arends
Marleen Arnouts
Werner Barth
José Bedeur
Henning Bolte
Erik Carrette
Danny De Bock
Ferdinand Dupuis-Panther
Federico Garcia
Paul Godderis
Stephen Godsall
Jean-Pierre Goffin
Bernard Lefèvre
Mathilde Löffler
Claude Loxhay
Etienne Payen
Yves « JB » Tassin
Herman te Loo
Georges Tonla Briquet
Henri Vandenberghe
Iwein Van Malderen
Jan Van Stichel
Olivier Verhelst