Emmet Cohen - Uptown in Orbit

Emmet Cohen  - Uptown in Orbit

E

Mack Avenue

Peut-être certains d’entre vous ont-ils suivi les sessions du pianiste Emmet Cohen pendant le confinement.

Avec son contrebassiste Russell Hall et son batteur Kyle Poole, ils ont donné plus de cent concerts chaque lundi soir sur YouTube, avec un tel succès que la fine fleur du jazz newyorkais se retrouvait régulièrement dans l’appartement d’Emmet : Christian McBride, Randy Brecker, Joe Lovano, Wycliff Gordon, même les anciens comme Houston Person ou Sheila Jordan y ont formé les plus inattendus line-up du confinement. Ajoutez-y la crème de la jeune génération avec Tivon Pennicott, Alexa Tarantino, Benny Bennack III… et vous aurez déjà un aperçu des influences qui marquent ce nouvel album.

On débute avec Willie « The Lion » Smith et « Finger Buster », un classique du piano stride que Emmet Cohen remet au goût du jour avec le trio y ajoutant quelques effets nostalgiques plutôt surprenants. Le pianiste n’a pas besoin de reprises pour se plonger dans le corpus des anciens, écoutez « Spillin’ The Tea » au stride pétillant sur un jeu de batterie plein d’originalité de Kyle Poole. 

Peut-on encore parler de grands classiques quand on entend les reprises de Cedar Walton – « Mosaic » et le travail de production fascinant de Kyle Pool – de Neil Hefti avec « Lil’Darling », « Venus de Milo » de Gerry Mulligan ou encore « Braggin’ in Brass » de Duke Ellington, compositeur qui lui a inspiré le titre de l’album paraphrasant « Blues in Orbit », et le titre éponyme « Uptown in Orbit » à l’intro ellingtonienne puis au déroulement illuminé par les solos du trompettiste Sean Jones d’abord puis du bouillant Patrick Bartley au sax-alto.

Tout tourne et sonne rond dans cet album qui mixe avec intelligence tradition et jazz d’aujourd’hui. Une mise sur orbite qui vous propulse au septième ciel, un disque brillant, parmi les indispensables de l’année.

© Jean-Pierre Goffin
Une collaboration JazzMania / Jazz'halo



In case you LIKE us, please click here:



our partners:

Clemens Communications

 


 


Silvère Mansis
(10.9.1944 - 22.4.2018)
foto © Dirck Brysse


Rik Bevernage
(19.4.1954 - 6.3.2018)
foto © Stefe Jiroflée


Philippe Schoonbrood
(24.5.1957-30.5.2020)
foto © Dominique Houcmant


Special thanks to our photographers:

Petra Beckers
Ron Beenen
Annie Boedt
Klaas Boelen
Henning Bolte

Serge Braem
Cedric Craps
Christian Deblanc
Paul De Cloedt
Cindy De Kuyper

Koen Deleu
Ferdinand Dupuis-Panther
Anne Fishburn
Federico Garcia
Robert Hansenne
Dominique Houcmant
Stefe Jiroflée
Herman Klaassen
Philippe Klein

Jos L. Knaepen
Tom Leentjes
Hugo Lefèvre

Jacky Lepage
Olivier Lestoquoit
Eric Malfait
Nina Contini Melis
Jean-Jacques Pussiau
Arnold Reyngoudt
Jean Schoubs
Willy Schuyten

Frank Tafuri
Jean-Pierre Tillaert
Tom Vanbesien
Jef Vandebroek
Geert Vandepoele
Guy Van de Poel
Cees van de Ven
Donata van de Ven
Harry van Kesteren
Geert Vanoverschelde
Roger Vantilt
Patrick Van Vlerken
Marie-Anne Ver Eecke
Karine Vergauwen
Frank Verlinden

Jan Vernieuwe
Anders Vranken
Didier Wagner


and to our writers:

Mischa Andriessen
Robin Arends
Marleen Arnouts
Werner Barth
José Bedeur
Henning Bolte
Erik Carrette
Danny De Bock
Ferdinand Dupuis-Panther
Federico Garcia
Paul Godderis
Stephen Godsall
Jean-Pierre Goffin
Bernard Lefèvre
Mathilde Löffler
Claude Loxhay
Etienne Payen
Yves « JB » Tassin
Herman te Loo
Georges Tonla Briquet
Henri Vandenberghe
Iwein Van Malderen
Jan Van Stichel
Olivier Verhelst