Charles Lloyd & The Marvels - Tone Poem

Charles Lloyd & The Marvels  - Tone Poem

C

Blue Note / Universal

Depuis des années, Charles Lloyd privilégiait les formations avec pianiste et pas n’importe lesquels : de Keith Jarrett à Jason Moran en passant par Geri Allen ou Gerald Clayton, seul les guitaristes John Abercombie et Julian Lage s’étaient faufilés entre les claviers. Avec « The Marvels », le saxophoniste a invité deux guitaristes, Bill Frisell et Greg Leisz (steel guitar), ce qui a considérablement modifié le son du groupe.

Après « I Long to See You » et « Vanished Gardens », voici le troisième album de cette formation « Tone Poem ».

Trois compositions du saxophoniste dont deux nouvelles, je pense, « Tone Poem » et « Dismal Swamp » (à la flûte), plus « Prayer » et une reprise « Lady Gabor » de Gabor Szabo, ajoutez-y un choix de thèmes tous aussi séduisants les uns que les autres : une paire de compositions d’Ornette Coleman d’abord où les deux guitaristes s’en donnent à cœur joie « Peace » et « Ramblin’ » avant une tendre pause sur « Anthem », vision lyrique du thème de Leonard Cohen – un poème sans paroles qui nous fait remarquer que cette fois Charles Lloyd n’a pas fait appel à des voix (Lucinda Williams sur « Vanished Gardens », Norah Jones et Willie Nelson sur « I Long to See You »).

Puis une autre vision de « Monk’s Mood » que le saxophoniste avait déjà introduit sur l’album précédent et qui ici parait à la fois plus lent et plus lumineux.  « Lady Gabor », avec Lloyd ici aussi à la flûte, laisse après quatre minutes le champ libre aux deux guitaristes. Une ballade cubaine « Ay Amor » avec ses accents tropicaux à la guitare, complète le tableau d’un album où les « Marvels » semblent en pleine maturité.

Une nouvelle perle à ajouter à la discographie de Lloyd qui de plus en plus fait figure de poète du saxophone tant ce qu’il sort de son ténor sonne profondément humain, « Prayer », moment d’introspection final, en est l’intense reflet.

© Jean-Pierre Goffin



Line-up:
Charles Lloyd: tenor saxophone
Bill Frisell:
guitar
Reuben Rogers:
bass
Eric Harland:
drums
Greg Leisz: steel guitar


In case you LIKE us, please click here:



our partners:

Clemens Communications

 


 


Silvère Mansis
(10.9.1944 - 22.4.2018)
foto © Dirck Brysse


Rik Bevernage
(19.4.1954 - 6.3.2018)
foto © Stefe Jiroflée


Philippe Schoonbrood
(24.5.1957-30.5.2020)
foto © Dominique Houcmant


Special thanks to our photographers:

Petra Beckers
Ron Beenen
Annie Boedt
Klaas Boelen
Henning Bolte

Serge Braem
Cedric Craps
Christian Deblanc
Paul De Cloedt
Cindy De Kuyper

Koen Deleu
Ferdinand Dupuis-Panther
Anne Fishburn
Federico Garcia
Robert Hansenne
Dominique Houcmant
Stefe Jiroflée
Herman Klaassen
Philippe Klein

Jos L. Knaepen
Tom Leentjes
Hugo Lefèvre

Jacky Lepage
Olivier Lestoquoit
Eric Malfait
Nina Contini Melis
Jean-Jacques Pussiau
Arnold Reyngoudt
Jean Schoubs
Willy Schuyten

Frank Tafuri
Jean-Pierre Tillaert
Tom Vanbesien
Jef Vandebroek
Geert Vandepoele
Guy Van de Poel
Cees van de Ven
Donata van de Ven
Harry van Kesteren
Geert Vanoverschelde
Roger Vantilt
Patrick Van Vlerken
Marie-Anne Ver Eecke
Karine Vergauwen
Frank Verlinden

Jan Vernieuwe
Anders Vranken
Didier Wagner


and to our writers:

Mischa Andriessen
Robin Arends
Marleen Arnouts
Werner Barth
José Bedeur
Henning Bolte
Erik Carrette
Danny De Bock
Ferdinand Dupuis-Panther
Federico Garcia
Paul Godderis
Stephen Godsall
Jean-Pierre Goffin
Bernard Lefèvre
Mathilde Löffler
Claude Loxhay
Etienne Payen
Yves « JB » Tassin
Herman te Loo
Georges Tonla Briquet
Henri Vandenberghe
Iwein Van Malderen
Jan Van Stichel
Olivier Verhelst