Angelika Niescier - Alexandre Hawkins - Soul in plain sight (cl)

Angelika Niescier - Alexandre Hawkins - Soul in plain sight (cl)

A

Intakt

Ce duo entre le pianiste anglais Alexander Hawkins et la saxophoniste d'origine polonaise Angelika Niescier est né d'une rencontre lors d'un Jazzfest à Berlin. Hawkins venait de jouer en duo avec le trompettiste Wadada Leo Smith et la saxophoniste avait présenté son New York Trio, avec Christopher Tordini à la contrebasse et Tyshawn Sorey à la batterie.

Tous deux sont animés d'une admiration réciproque et partagent la même passion pour le jazz d'avant-garde, pour Ornette Coleman et Cecil Taylor. Ils donnent plusieurs concerts en duo avant d'enregistrer cet album au Loft de Cologne.

Hawkins, à la fois pianiste, organiste et compositeur, mène une carrière féconde: il a fait partie du quartet d'Anthony Braxton, a joué avec Evan Parker, Han Bennink et le saxophoniste italien Roberto Ottaviano, avec qui il a enregistré plusieurs albums. Il a fondé le groupe Decoy, au sein duquel il joue de l'orgue, avec, en invité, Joe McPhee ("Spontaneous Combustion"), a formé un duo avec Evan Parker ("Leaps in Leicester") et avec Louis Moholo ("Keep your heart straight"). Pour Intakt, il a enregistré "Iron into the wind" en solo et "Togetherness Music" avec un ensemble de 16 musiciens.

Née en Pologne, Angelika Niescier a suivi sa formation de saxophoniste alto à Essen et s'est fixée à Cologne. Elle a formé le New York Five avec le trompettiste Ralph Alessi, a enregistré, a enregistré "Sublim III" avec le pianiste Florian Weber et formé un premier trio avec le batteur Gerald Cleaver, avec en invité Jonathan Finlayson, trompettiste de Steve Coleman.

A l'exception de Arhythm Songy du pianiste Richard Muhal Abrams, les deux compères ont composé les 11 autres titres: 'Un:Tamed', 'Nexus', 'Tar'ai' composés par la saxophoniste, 'As hemispheres at home' de Hawkins et les autres titres cosignés par les deux compères.

Une cascade de notes, en rafales du piano, un alto à la sonorité rauque ('Brawns and squabbles'), la plupart du temps toujours incisif ('Why didn't you') mais parfois plus paisible ('Another songy', 'Scops', 'Metamorphose einer Karelle'), avec des tendances parfois bruitistes. Un duo atypique et virevoltant comme sur 'Nexus' ou 'Scope'.

© Claude Loxhay


In case you LIKE us, please click here:


Check out Jazz'halo radio: click on this logo please



our partners:

Clemens Communications


Silvère Mansis
(10.9.1944 - 22.4.2018)
foto © Dirck Brysse


Rik Bevernage
(19.4.1954 - 6.3.2018)
foto © Stefe Jiroflée


Philippe Schoonbrood
(24.5.1957-30.5.2020)
foto © Dominique Houcmant

 

Special thanks to our photographers:

Petra Beckers
Ron Beenen
Annie Boedt
Klaas Boelen
Henning Bolte

Serge Braem
Cedric Craps
Christian Deblanc
Paul De Cloedt
Cindy De Kuyper

Koen Deleu
Ferdinand Dupuis-Panther
Anne Fishburn
Federico Garcia
Robert Hansenne
Dominique Houcmant
Stefe Jiroflée
Herman Klaassen
Philippe Klein

Jos L. Knaepen
Tom Leentjes
Hugo Lefèvre

Jacky Lepage
Olivier Lestoquoit
Eric Malfait
Nina Contini Melis
Jean-Jacques Pussiau
Arnold Reyngoudt
Jean Schoubs
Willy Schuyten

Frank Tafuri
Jean-Pierre Tillaert
Tom Vanbesien
Jef Vandebroek
Geert Vandepoele
Guy Van de Poel
Cees van de Ven
Donata van de Ven
Harry van Kesteren
Geert Vanoverschelde
Roger Vantilt
Patrick Van Vlerken
Marie-Anne Ver Eecke
Karine Vergauwen
Frank Verlinden

Jan Vernieuwe
Anders Vranken


and to our writers:

Mischa Andriessen
Robin Arends
Marleen Arnouts
Werner Barth
José Bedeur
Henning Bolte
Danny De Bock
Ferdinand Dupuis-Panther
Federico Garcia
Paul Godderis
Stephen Godsall
Jean-Pierre Goffin
Bernard Lefèvre
Mathilde Löffler
Claude Loxhay
Etienne Payen
Yves « JB » Tassin
Herman te Loo
Georges Tonla Briquet
Henri Vandenberghe
Iwein Van Malderen
Jan Van Stichel
Olivier Verhelst