Mohy / Liègeois / Gerstmans - Session 53 (cl)

Mohy / Liègeois / Gerstmans - Session 53 (cl)

M

MLG

Pendant plusieurs années, un jeudi par mois à l'An Vert, Pascal Mohy, Quentin Liégeois et Sam Gerstmans ont proposé une "slow session" accueillant des invités et célébrant les grandes figures du jazz, comme ce concert dédié à l'album Undercurrent de Bill Evans et Jim Hall.

Après avoir joué la musique des autres, pourquoi ne pas proposer la sienne? C'est ce qu'ils ont fait en octobre 2020 à l'An Vert et ce qui fournit le répertoire de cette Session 53.

Si Pascal Mohy a beaucoup enregistré comme sideman (Houben & Son, Sal La Rocca Quartet, Mélanie De Biasio, Manu Hermia, Greg Houben et Pierrick Pierron), son  seul album personnel  Autumn 08 date de...2009.

Même chose pour Sam Gerstmans qu'on retrouve sur des albums de Michel Herr, Fred Delplancq, Fabrice Alleman, Jean-Paul Estiévenart, mais qui n'apparaît comme co-leader que dans Love Songs de Manu Hermia.

Quant à Quentin Liègeois, s'il a enregistré avec Greg Houben, Julie Mossay et Chrystel Wautier, il n'a pas encore gravé d'album à son nom.


© Alexis Kalut


Au répertoire, huit compositions de Pascal (de Wet Sun à In the Red, écrit en hommage à Red Garland, pianiste de Miles) et une de Quentin (Gioia), neuf titres enregistrés "à la maison" avec la complicité d'Alex Tripodi: une musique purement acoustique, sans batterie, du "live" pur et simple.

Ce qui frappe dès la première écoute, c'est la complicité entre les trois musiciens, l'interactivité, le partage des rôles. On retrouve, tout au long des titres, le grand lyrisme mélodique de Pascal (Wet Sun, Projection, ce Green Book inspiré par son petit livret vert dans lequel Pascal notait ses idées de composition), mais aussi cette faculté à accélérer le rythme avec un vrai sens du swing (Tripotico, Saké & Soba): un parfait équilibre entre sens mélodique et rythmique (il fallait voir, lors d'un concert du quintet de Sal La Rocca au Pelzer, l'oeil admiratif de Stéphane Belmondo en plein solo de piano).

Chez Quentin, on retrouve cette faculté de faire chanter la note, à la manière d'un René Thomas, ce chassé-croisé avec le piano, à la manière du duo Bill  Evans- Jim Hall, comme ce lyrisme en solo.

Le tout assuré par l'assise rythmique implacable de Sam Gerstmans, lui aussi auteur de beaux solos comme sur Saké & Soba.

Un album qui est le fruit d'un long cheminement, en complète empathie.

© Claude Loxhay



In case you LIKE us, please click here:


Check out Jazz'halo radio: click on this logo please



our partners:

Clemens Communications


Silvère Mansis
(10.9.1944 - 22.4.2018)
foto © Dirck Brysse


Rik Bevernage
(19.4.1954 - 6.3.2018)
foto © Stefe Jiroflée


Philippe Schoonbrood
(24.5.1957-30.5.2020)
foto © Dominique Houcmant

 

Special thanks to our photographers:

Petra Beckers
Ron Beenen
Annie Boedt
Klaas Boelen
Henning Bolte

Serge Braem
Cedric Craps
Christian Deblanc
Paul De Cloedt
Cindy De Kuyper

Koen Deleu
Ferdinand Dupuis-Panther
Anne Fishburn
Federico Garcia
Robert Hansenne
Dominique Houcmant
Stefe Jiroflée
Herman Klaassen
Philippe Klein

Jos L. Knaepen
Tom Leentjes
Hugo Lefèvre

Jacky Lepage
Olivier Lestoquoit
Eric Malfait
Nina Contini Melis
Jean-Jacques Pussiau
Arnold Reyngoudt
Jean Schoubs
Willy Schuyten

Frank Tafuri
Jean-Pierre Tillaert
Tom Vanbesien
Jef Vandebroek
Geert Vandepoele
Guy Van de Poel
Cees van de Ven
Donata van de Ven
Harry van Kesteren
Geert Vanoverschelde
Roger Vantilt
Patrick Van Vlerken
Marie-Anne Ver Eecke
Karine Vergauwen
Frank Verlinden

Jan Vernieuwe
Anders Vranken


and to our writers:

Mischa Andriessen
Robin Arends
Marleen Arnouts
Werner Barth
José Bedeur
Henning Bolte
Danny De Bock
Ferdinand Dupuis-Panther
Federico Garcia
Paul Godderis
Stephen Godsall
Jean-Pierre Goffin
Bernard Lefèvre
Mathilde Löffler
Claude Loxhay
Etienne Payen
Yves « JB » Tassin
Herman te Loo
Georges Tonla Briquet
Henri Vandenberghe
Iwein Van Malderen
Jan Van Stichel
Olivier Verhelst