Michel Portal - MP85

Michel Portal - MP85

M

Label Bleu / L'Autre Distribution

Michel Portal occupe une place unique dans l'histoire contemporaine de la musique: il est un soliste classique réputé, de Mozart à Boulez, mais aussi un musicien de jazz au parcours éclectique.

Après ses débuts avec son Unit, en compagnie de Bernard Vitet, et son Dejarme solo, en véritable torero basque, il a ainsi croisé, pour faire court, Joachim Kuhn, John Surman, Dave Liebman, Martial Solal, Andy Emler, Rita Marcotulli, Daniel Humair comme Jack DeJohnette.

La sortie de ce MP 85, il renoue avec les studios, dix ans après le sublime Bailador, gravé avec le trompettiste américain Ambrose Akinmusire, Scott Colley, Jack DeJohnette et, déjà, Bojan Z, Par ailleurs, avec cet album anniversaire, il renoue avec Label Bleu: son dernier album personnel gravé pour le label d'Amiens remonte en 1998 avec Dockings, en compagnie du trompettiste Markus Stockhausen et toujours Bojan Z qu'il retrouve tout au long de sa carrière. Souvenez vous de ce concert en duo au Théâtre de Liège.

Pour Label Bleu, Michel Portal a aussi enregistré Men's Land avec Dave Liebman, Town Hall Concert avec Martial Solal, Musiques de cinéma avec Rita Marcotulli, et, il ne faut pas oublier, ce Concert Anniversaire, à l'occasion des 30 ans de Label Bleu, au sein de la Maison de la Culture d'Amiens, carte blanche offerte à Henri Texier, regroupant Michel Portal, Thomas de Pourquery, Manu Codjia, Bojan Z et Edward Perraud.

Pour MP85, il retrouve son compagnon fidèle, Bojan Z, piano et claviers et le chevronné Bruno Chevillon à la contrebasse: rappelez-vous l'Acoustic Quartet  de Louis Sclavis avec Marc Ducret à Jazz au Château d'Oupeye. Diplômé en contrebasse classique et jazz, Chevillon a enregistré avec Tim Berne (Old and unwise), Stephan Oliva et Paul Motian (Intérieur Nuit), ou Daniel Humair, tantôt avec Ellery Eskelin (Liberté surveillée), tantôt avec Tony Malaby (Pas de dense) mais aussi au sein de l'ONJ d' Olivier Benoît (Europa Paris).

Mais, toujours friand de nouvelles rencontres, à l'occasion de l'Europa Jazz du Mans, Michel Portal a aussi convié deux nouveaux talents qu'on retrouve ici au trombone, l'Allemand Nils Wogram. Diplômé de la New School of New York City, il a fait partie du groupe Underkarl (Jazz!Brugge 2002), enregistré avec le pianiste russe Simon Nabatov mais aussi, dernièrement avec Bojan Z (Housewarming, album chroniqué sur jazzaroundmag).

Enfin, heureuse surprise, note compatriote Lander Gyselinck, à la technique iconoclaste, à la  manière de Jim Black. Après ses études auprès de Stéphane Galland qui lui a fait découvrir les polyrythmies et de Kris Defoort qui lui a ouvert les portes de l'improvisation, il a été, avec Bram De Looze et Anneleen Boeme, l'un des fondateurs du Lab Trio, et compagnon fidèle de Kris Defoort (Monk's Dream et Diving Society, avec Guillaume Orti et Veronika Harcsa) mais aussi membre de STUFF, de Howard Peach avec l'Américain Chris Speed et du Ragini Trio qui a enregistré avec Bojan Z.


Au répertoire de ce MP 85, huit compositions originales de Michel Portal, une de Bojan Z (Full half moon)  et une de Nils Wogram (Split the difference), ce qui explique l'implication de chacun.

"Ce disque s'est fait dans des conditions très particulières, au sortir de deux mois de confinement. Avec les membres de mon nouveau quintet, nous nous sommes retrouvés dans les studios de Label Bleu, avides de musique mais animés d'un sentiment mêlé de joie, de crainte du virus et de méfiance involontaire envers l'autre, soudain renvoyé à son statut d'étranger menaçant. Comme s'il s'agissait pour chacun d'entre nous de rétablir la bonne distance par rapport au monde et aux autres, la musique, durant ces quelques jours d'enregistrement,  s'est inventée au présent en circulant de l'un à l'autre avec une vraie intensité collective. C'est ce mouvement fondamental d'ouverture qui, je crois, donne à la musique de ce disque sa couleur et sa direction, comme un retour progressif à la vie."  (M. Portal)

Et, comme le dit Bojan Z, "dans ce disque, Michel raconte plein d'histoires qui le concernent directement, dans les registres les plus variés, tant sur le plan du style que des humeurs et des climats développés".

Ce MP85 propose effectivement une variété d'atmosphères, toutes illuminées par un sens inné de la mélodie: rares sont les musiciens (Texier, Sclavis, Emler) dont on reconnaît la griffe immédiatement, telle une ligne mélodique qui permane inévitablement dans l'oreille. Climat africain avec African Wind, un thème au rythme chaloupé qu'il a déjà joué avec Benjamin Moussay et K. Chemirani. Référence plus électrique à l'univers de Miles Davis avec Jazzoulie et ses rythmes électriques induits par les claviers de Bojan Z.

Desertown peut apparaître comme un hommage à Duke Ellington dans un style jungle avec contrebasse jouée à l'archet. Mister Pharmacy peut apparaître comme une référence colorée à Harry Belafonte ou Armenia évoque la nostalgie des folklores de l'Est.

Michel Portal passe allègrement du soprano, à la clarinette et surtout clarinette basse, par exemple, avec Fender et trombone, sans rythmique, sur Euskal Kantua, un traditionel basque. Bojan Z passe, avec adresse, du piano au Fender, la main gauche sur l'un, la droite sur l'autre. Nils Wogram illumine la musique de sa sonorité chaude (écoutez Armenia ou Mino Miro) et Lander Gyselinck se révèle autant percussionniste que batteur,  soucieux d'imprimer un univers chamarré, toujours en phase avec les mélodies chantantes de Portal.

Un album à la mesure immense d'un musicien exceptionnel qui n'a jamais déçu ses admirateurs: un monument !

© Claude Loxhay
Une collaboration JazzMania / Jazz’halo




In case you LIKE us, please click here:


Check out Jazz'halo radio: click on this logo please



our partners:

Clemens Communications


Silvère Mansis
(10.9.1944 - 22.4.2018)
foto © Dirck Brysse


Rik Bevernage
(19.4.1954 - 6.3.2018)
foto © Stefe Jiroflée


Philippe Schoonbrood
(24.5.1957-30.5.2020)
foto © Dominique Houcmant

 

Special thanks to our photographers:

Petra Beckers
Ron Beenen
Annie Boedt
Klaas Boelen
Henning Bolte

Serge Braem
Cedric Craps
Christian Deblanc
Paul De Cloedt
Cindy De Kuyper

Koen Deleu
Ferdinand Dupuis-Panther
Anne Fishburn
Federico Garcia
Robert Hansenne
Dominique Houcmant
Stefe Jiroflée
Herman Klaassen
Philippe Klein

Jos L. Knaepen
Tom Leentjes
Hugo Lefèvre

Jacky Lepage
Olivier Lestoquoit
Eric Malfait
Nina Contini Melis
Jean-Jacques Pussiau
Arnold Reyngoudt
Jean Schoubs
Willy Schuyten

Frank Tafuri
Jean-Pierre Tillaert
Tom Vanbesien
Jef Vandebroek
Geert Vandepoele
Guy Van de Poel
Cees van de Ven
Donata van de Ven
Harry van Kesteren
Geert Vanoverschelde
Roger Vantilt
Patrick Van Vlerken
Marie-Anne Ver Eecke
Karine Vergauwen
Frank Verlinden

Jan Vernieuwe
Anders Vranken


and to our writers:

Mischa Andriessen
Robin Arends
Marleen Arnouts
Werner Barth
José Bedeur
Henning Bolte
Danny De Bock
Ferdinand Dupuis-Panther
Federico Garcia
Paul Godderis
Stephen Godsall
Jean-Pierre Goffin
Bernard Lefèvre
Mathilde Löffler
Claude Loxhay
Etienne Payen
Yves « JB » Tassin
Herman te Loo
Georges Tonla Briquet
Henri Vandenberghe
Iwein Van Malderen
Jan Van Stichel
Olivier Verhelst