Martial Solal Live in Ottobrunn

Martial Solal Live in Ottobrunn

M

GLM Music

Cinquante jours avant ce qui allait devenir son dernier concert en public à Gaveau, Martial Solal est invité au « 5th Klavier Festival » à Ottobrunn, un concert en solo dont il a l’habitude, sans pour autant que écouter Martial Solal ne devienne une habitude.

Le double cd reprend l’intégrale de son concert et, sans réelle surprise une grande partie du concert parisien. Est-ce à dire que le pianiste n’a plus rien à dire ? Sûrement pas ! Ecouter les deux enregistrements à la suite fait comprendre combien Solal est un géant du piano.

Le medley Ellington en est un parfait exemple : en véritable tisserand, Martial Solal parcourt la trame et la chaîne de Caravan, Sophisticated Lady et Satin Doll, nous surprenant à chaque instant, sautant d’un thème à l’autre avec élégance, superbe ! « Brother Jack », « Frère Jacques », Martial Solal nous racontait lors d’un entretien l’avoir introduit récemment dans son répertoire lors d’un concert en Allemagne : la chanson enfantine est depuis devenu un standard de son répertoire, ici en version courte.

Le pianiste déconstruit « Lover Man » en alternance avec la reprise mélodique du magnifique thème de Davis/Ramirez puis clôture un premier set de près de cinquante minutes avec un « Cherokee » qui démarre tout en tendresse avant un tempo medium peu courant pour ce qui était une pièce endiablée pour les boppers.

Vous découvrirez par vous-même le deuxième set de l’avant-dernier concert du maître, c’est virtuose, subtil, surprenant, élégant, mêlant tradition et modernité, un régal pour les amateurs de piano. Et dire qu’il ne joue plus aujourd’hui rend d’autant plus indispensable les dernières prestations munichoise et parisienne du maitre.

© Jean-Pierre Goffin



In case you LIKE us, please click here:



our partners:

Clemens Communications

 


 


Silvère Mansis
(10.9.1944 - 22.4.2018)
foto © Dirck Brysse


Rik Bevernage
(19.4.1954 - 6.3.2018)
foto © Stefe Jiroflée


Philippe Schoonbrood
(24.5.1957-30.5.2020)
foto © Dominique Houcmant


Special thanks to our photographers:

Petra Beckers
Ron Beenen
Annie Boedt
Klaas Boelen
Henning Bolte

Serge Braem
Cedric Craps
Christian Deblanc
Paul De Cloedt
Cindy De Kuyper

Koen Deleu
Ferdinand Dupuis-Panther
Anne Fishburn
Federico Garcia
Robert Hansenne
Dominique Houcmant
Stefe Jiroflée
Herman Klaassen
Philippe Klein

Jos L. Knaepen
Tom Leentjes
Hugo Lefèvre

Jacky Lepage
Olivier Lestoquoit
Eric Malfait
Nina Contini Melis
Jean-Jacques Pussiau
Arnold Reyngoudt
Jean Schoubs
Willy Schuyten

Frank Tafuri
Jean-Pierre Tillaert
Tom Vanbesien
Jef Vandebroek
Geert Vandepoele
Guy Van de Poel
Cees van de Ven
Donata van de Ven
Harry van Kesteren
Geert Vanoverschelde
Roger Vantilt
Patrick Van Vlerken
Marie-Anne Ver Eecke
Karine Vergauwen
Frank Verlinden

Jan Vernieuwe
Anders Vranken
Didier Wagner


and to our writers:

Mischa Andriessen
Robin Arends
Marleen Arnouts
Werner Barth
José Bedeur
Henning Bolte
Erik Carrette
Danny De Bock
Ferdinand Dupuis-Panther
Federico Garcia
Paul Godderis
Stephen Godsall
Jean-Pierre Goffin
Bernard Lefèvre
Mathilde Löffler
Claude Loxhay
Etienne Payen
Yves « JB » Tassin
Herman te Loo
Georges Tonla Briquet
Henri Vandenberghe
Iwein Van Malderen
Jan Van Stichel
Olivier Verhelst