Jean-Charles Richard - L'étoffe des rêves

Jean-Charles Richard - L'étoffe des rêves

J

La Buissonne

avec Claudia Solal, Marc Copland et Vincent Segal.

Voici le nouveau projet tout en sensibilité du saxophoniste soprano et baryton Jean-Charles Richard qu'on avait pu découvrir, en solo, à la galerie tif une grande expérience de sideman: entre autres, ‘Room Service’ de la vocaliste Claudia Solal, ‘Fiesta Nocturna’ de Jean-Marie Machado, ‘Pulsions’ de Christophe Marguet.

Pour les 11 compositions originales de ‘L'étoffe des rêves’, il a opté pour des configurations à géométrie variable.

D'abord des duos avec le violoncelliste Vincent Segal qui, après  des études à la Banff Academy au Canada, a collaboré avec Cesaria Evora, Mathieu Chedid ou Sting et fondé Bumcello avec le percussionniste Cyril Atef (album ‘Cheree Queen’, entre autres). On découvre notamment le duo baryton/pizzicati  de violoncelle sur le mélancolique ‘Feodor’ qui ouvre l'album ou sur’ La Lettre d'Isaac Babel’ et ‘Light Flight’.

Deuxième complice Claudia Solal, la fille de Martial Solal (elle fait partie de son New Decaband) et élève de Christine Legrand des Double Six. Elle a formé un quartet avec le pianiste Baptiste Trotignon et un trio d'improvisation vocale avec Médéric Collignon. On l'entend chanter ‘Ophelia's death’ en anglais en hommage au poème de Rimbaud, en français sur ‘Ophélie’ dont elle évoque la "douce folie" avec le violoncelle et sur ‘l'Etoffe des rêves’, avec le soprano, un texte davantage dit que chanté.

Reste le dernier complice, le pianiste américain Marc Copland qui a fait partie du trio de Gary Peacock (‘Now This’), a formé un quartet avec John Abercrombie (‘39 steps’) et un trio avec Drew Gress et Joachim Rückert.  Il a aussi enregistré ‘Alone’ en solo, ‘Zénith’ avec le trompettiste Ralph Alessi ou ‘Crosstalk’ avec le saxophoniste Greg Osby. Ici, on l'entend, avec le soprano, sur ‘Giverny’ aux colorations pastelles, sur ‘Ophelia's death’, sur’ Russian Prince’ dont le rythme, emmené par le soprano, s'emballe au fur et à mesure, ou sur le lyrique ‘Desquartes’ avec sax baryton.

Enfin l'album se clôt sur le solo absolu de baryton ‘Weeping Brook’ en volutes sensuelles.

Un album aux délicates nuances pastelles.

© Claude Loxhay




sur bandcamp


In case you LIKE us, please click here:



our partners:

Clemens Communications

 


 


Silvère Mansis
(10.9.1944 - 22.4.2018)
foto © Dirck Brysse


Rik Bevernage
(19.4.1954 - 6.3.2018)
foto © Stefe Jiroflée


Philippe Schoonbrood
(24.5.1957-30.5.2020)
foto © Dominique Houcmant


Special thanks to our photographers:

Petra Beckers
Ron Beenen
Annie Boedt
Klaas Boelen
Henning Bolte

Serge Braem
Cedric Craps
Christian Deblanc
Paul De Cloedt
Cindy De Kuyper

Koen Deleu
Ferdinand Dupuis-Panther
Anne Fishburn
Federico Garcia
Robert Hansenne
Dominique Houcmant
Stefe Jiroflée
Herman Klaassen
Philippe Klein

Jos L. Knaepen
Tom Leentjes
Hugo Lefèvre

Jacky Lepage
Olivier Lestoquoit
Eric Malfait
Nina Contini Melis
Jean-Jacques Pussiau
Arnold Reyngoudt
Jean Schoubs
Willy Schuyten

Frank Tafuri
Jean-Pierre Tillaert
Tom Vanbesien
Jef Vandebroek
Geert Vandepoele
Guy Van de Poel
Cees van de Ven
Donata van de Ven
Harry van Kesteren
Geert Vanoverschelde
Roger Vantilt
Patrick Van Vlerken
Marie-Anne Ver Eecke
Karine Vergauwen
Frank Verlinden

Jan Vernieuwe
Anders Vranken
Didier Wagner


and to our writers:

Mischa Andriessen
Robin Arends
Marleen Arnouts
Werner Barth
José Bedeur
Henning Bolte
Erik Carrette
Danny De Bock
Ferdinand Dupuis-Panther
Federico Garcia
Paul Godderis
Stephen Godsall
Jean-Pierre Goffin
Bernard Lefèvre
Mathilde Löffler
Claude Loxhay
Etienne Payen
Yves « JB » Tassin
Herman te Loo
Georges Tonla Briquet
Henri Vandenberghe
Iwein Van Malderen
Jan Van Stichel
Olivier Verhelst