Jason Miles - To Grover with Love: Live in Japan

Jason Miles - To Grover with Love: Live in Japan

J

Whaling City Sound / Jammin Colors

Avec "Kind of New", chroniqué dernièrement, Jason Miles, compagnon de route du Miles Davis de la période électrique (albums "Tutu" et "Amandla"), célébrait, avec nostalgie, le jazz fusion des années '70 (Weather Report, Miles, The Crusaders). Le voici dans un autre hommage dédié à la mémoire du multi-saxophoniste Grover Washington.

D'abord influencé par Coleman Hawkins puis Dexter Gordon avec qui il avait gravé "American Classic", celui-ci avait surtout connu le succès, plus tard, avec "Inner City Blues" et "Mister Magic" (1974), au travers d'un jazz fusion très groovy.

Jason Miles a bien connu Grover Washington, il a notamment enregistré avec lui "Mr X". Par la suite, il lui a rendu hommage avec "To Grover with Love" puis "Two Grover with Love", un répertoire qu'il reprend ici en live au Blue Note de Tokyo. Il s'est pour cela entouré de deux saxophonistes véloces, Andy Snitzer (album " American Beauty" en 2015) et Eric Darius (Retro Forward, 2014), du guitariste Nick Moroch et de musiciens qui ont longuement côtoyé Grover Washington: le bassiste Gerald Veasley, le batteur Buddy Williams et le percussionniste Ralph Mc Donald.

Pour ce "Live in Japan", Jason Miles reprend 4 compositions du multi-saxophoniste (Sassy Stew, Take me there, Lorans Dance, Let it flow) le célèbre Inner City Blues de Marvin Gaye, Winelight de William Eaton, Black Frost de Bob James et deux compositions du percussionniste Ralph Mc Donald (Mr Magic et Just the two of us, interprété avec le chanteur Ryan Shaw en invité).

Sur fond de rythmique groovy à souhait - claviers électriques, guitare, basse (belles intros sur Let it flow et Mr Magic), batterie et percussions, les deux saxophonistes font alterner tempos volontiers dansants (Winelight, Sassy Stew, Lorans Dance, Black Frost), avec atmosphère bluesy (Inner City Blues) et ballades enjôleuses (Take me there et Just the two of us), avec une sonorité suave.

Un retour au jazz fusion des années '70 qui a visiblement beaucoup plu au public japonais.

Claude Loxhay


In case you LIKE us, please click here:


Check out Jazz'halo radio: click on this logo please



our partners:

Clemens Communications


Silvère Mansis
(10.9.1944 - 22.4.2018)
foto © Dirck Brysse


Rik Bevernage
(19.4.1954 - 6.3.2018)
foto © Stefe Jiroflée


Philippe Schoonbrood
(24.5.1957-30.5.2020)
foto © Dominique Houcmant

 

Special thanks to our photographers:

Petra Beckers
Ron Beenen
Annie Boedt
Klaas Boelen
Henning Bolte

Serge Braem
Cedric Craps
Christian Deblanc
Paul De Cloedt
Cindy De Kuyper

Koen Deleu
Ferdinand Dupuis-Panther
Anne Fishburn
Federico Garcia
Robert Hansenne
Dominique Houcmant
Stefe Jiroflée
Herman Klaassen
Philippe Klein

Jos L. Knaepen
Tom Leentjes
Hugo Lefèvre

Jacky Lepage
Olivier Lestoquoit
Eric Malfait
Nina Contini Melis
Jean-Jacques Pussiau
Arnold Reyngoudt
Jean Schoubs
Willy Schuyten

Frank Tafuri
Jean-Pierre Tillaert
Tom Vanbesien
Jef Vandebroek
Geert Vandepoele
Guy Van de Poel
Cees van de Ven
Donata van de Ven
Harry van Kesteren
Geert Vanoverschelde
Roger Vantilt
Patrick Van Vlerken
Marie-Anne Ver Eecke
Karine Vergauwen
Frank Verlinden

Jan Vernieuwe
Anders Vranken


and to our writers:

Mischa Andriessen
Robin Arends
Marleen Arnouts
Werner Barth
José Bedeur
Henning Bolte
Danny De Bock
Ferdinand Dupuis-Panther
Federico Garcia
Paul Godderis
Stephen Godsall
Jean-Pierre Goffin
Bernard Lefèvre
Mathilde Löffler
Claude Loxhay
Etienne Payen
Yves « JB » Tassin
Herman te Loo
Georges Tonla Briquet
Henri Vandenberghe
Iwein Van Malderen
Jan Van Stichel
Olivier Verhelst