Günter Baby Sommer & The Lucaciu 3 – Karawan

Günter Baby Sommer & The Lucaciu 3 – Karawan

G

Intakt

A 79 ans, revoici le bouillant batteur-percussionniste Günter Baby Sommer, pilier, avec Ernst Ludwig Petrowsky (as), Conrad Bauer (tb) et Ulrich Gumpert (p), de l'effervescent Zentral Quartet, le groupe qui a révolutionné le free jazz en Allemagne de l'Est mais aussi dans toute l'Europe libertaire.

Un vrai boulet de feu qu'on a pu découvrir en Belgique, d'abord lors d'un Jazz au Château d'Oupeye puis à Jazz!Brugge, grâce à deux découvreurs de talents, André-Paul Laixhay et Rik Bevernage, deux organisateurs qui programmaient des musiciens qu'ils avaient vus en concert au lieu de passer par des agents aux aspirations souvent commerciales.

Günter Baby Sommer est un orchestre à lui tout seul: il a d'ailleurs enregistré en solo mais aussi en duo avec Cecil Taylor. Il a croisé les plus grands noms du free: Peter Brötzmann, Evan Parker, Alexander von Schlippenbach, Albert Mangelsdorff mais aussi l'Italien Gianluigi Trovesi, les Français Louis Sclavis et Sylvain Kassap.

Il rencontre ici une fratrie: Antonio Lucaciu à l'alto, Simon au piano et Robert à la contrebasse, une vraie triade incisive et interactive face à l'homme orchestre créateur de tout un monde de percussions auquel se mêle à l'occasion la voix ("Karawane" avec un texte  d'Hugo Ball).

Les quatre compères se sont partagés l'écriture des compositions: Sommer a écrit "Dunkle Wolken" à partir d'un traditionnel, mais aussi "Unter jedem dach ein ach", "Karawane", "Samba Pastouron" et "Hymnus"; Simon Lucaciu, le pianiste, a composé "Zeit Wandlerin", "Dialogue", "Zustaende" et "Pan"; Robert, le bassiste a écrit "Aether",  "Impressions of little bird" et  "mkk 1o3 Breviarium" basé sur un motif de Bela Bartok.

L'album s'ouvre en fanfare avec un alto incisif à souhait en prise avec une forêt de percussions compactes, il se poursuit sur le même rythme effréné avant de s'apaiser avec un jeu de balais sur cymbales et un alto beaucoup plus doux ("Zeit Wandlerin") mais le free libertaire revient très vite avec alto tranchant et percussions diffuses démontrant une vitalité inextinguible: un vrai tourbillon qui ne peut que vous emporter.

Un régal face à une telle vivacité.

© Claude Loxhay
Une collaboration JazzMania / Jazz’halo



In case you LIKE us, please click here:



our partners:

Clemens Communications

 


 


Silvère Mansis
(10.9.1944 - 22.4.2018)
foto © Dirck Brysse


Rik Bevernage
(19.4.1954 - 6.3.2018)
foto © Stefe Jiroflée


Philippe Schoonbrood
(24.5.1957-30.5.2020)
foto © Dominique Houcmant


Special thanks to our photographers:

Petra Beckers
Ron Beenen
Annie Boedt
Klaas Boelen
Henning Bolte

Serge Braem
Cedric Craps
Christian Deblanc
Paul De Cloedt
Cindy De Kuyper

Koen Deleu
Ferdinand Dupuis-Panther
Anne Fishburn
Federico Garcia
Robert Hansenne
Dominique Houcmant
Stefe Jiroflée
Herman Klaassen
Philippe Klein

Jos L. Knaepen
Tom Leentjes
Hugo Lefèvre

Jacky Lepage
Olivier Lestoquoit
Eric Malfait
Nina Contini Melis
Jean-Jacques Pussiau
Arnold Reyngoudt
Jean Schoubs
Willy Schuyten

Frank Tafuri
Jean-Pierre Tillaert
Tom Vanbesien
Jef Vandebroek
Geert Vandepoele
Guy Van de Poel
Cees van de Ven
Donata van de Ven
Harry van Kesteren
Geert Vanoverschelde
Roger Vantilt
Patrick Van Vlerken
Marie-Anne Ver Eecke
Karine Vergauwen
Frank Verlinden

Jan Vernieuwe
Anders Vranken
Didier Wagner


and to our writers:

Mischa Andriessen
Robin Arends
Marleen Arnouts
Werner Barth
José Bedeur
Henning Bolte
Erik Carrette
Danny De Bock
Ferdinand Dupuis-Panther
Federico Garcia
Paul Godderis
Stephen Godsall
Jean-Pierre Goffin
Bernard Lefèvre
Mathilde Löffler
Claude Loxhay
Etienne Payen
Yves « JB » Tassin
Herman te Loo
Georges Tonla Briquet
Henri Vandenberghe
Iwein Van Malderen
Jan Van Stichel
Olivier Verhelst