Giovanni Mirabassi - Pensieri Isolati

Giovanni Mirabassi  - Pensieri Isolati

G

Jazz Eleven / Outhere rec.

La chanson, la belle mélodie, c’est un des univers du pianiste originaire de Pérouse, Giovanni Mirabassi, mais pas que : souvenons-nous du magnifique « Prima O Poi » avec Flavio Boltro, Gildas Boclé et Louis Moutin  où ses influences plus jazz étaient prégnantes sur ses compositions.

Mais aussi dans le choix de deux compositions, « LLoro » de Gismonti et « Howl’s Moving Castle », ou aussi sur l’album « SpiraBassi » avec le saxophoniste Stephane Spira où il reprend Coltrane ou Kenny Barron, un pianiste qui l’a sans doute fort influencé puisqu’on retrouve sur ce nouvel album un des thèmes de ce dernier « Seascape ». Giovanni Mirabassi est un maître de la mélodie, comme il l’a déjà montré sur ses précédents albums solo, comme ces reprises de chants révolutionnaires ou « Canto Piano » sur un répertoire magnifique de chansons françaises.

Voici le nouvel album solo du pianiste, toujours merveilleusement inspiré, rempli d’émotions. Huit nouvelles compositions souvent mélancoliques, toujours d’une poésie que la grâce de son toucher magnifie. Ecoutez et réécoutez « The Healing Waltz », une pièce qu’on croirait sortie d’une longue période d’abstinence et d’isolement et qui semble annoncer une guérison par son côté dansant. Comme aussi « Reactionary Tango » repris de « Social Studies » de Carla Bley ».

Pas étonnant non plus du choix du seul standard de l’album « What’s New » tant ce titre a été interprété par des chanteuses comme Ella Fitzgerald, Helen Merrill, Billie Holiday ou plus près de nous Linda Ronstadt.

Un album lumineux, poétique, apaisant. Qui ne craque pas à l’écoute d’un album de Giovanni Mirabassi ?

© Jean-Pierre Goffin
Une collaboration JazzMania / Jazz’halo




In case you LIKE us, please click here:


Check out Jazz'halo radio: click on this logo please



our partners:

Clemens Communications


Silvère Mansis
(10.9.1944 - 22.4.2018)
foto © Dirck Brysse


Rik Bevernage
(19.4.1954 - 6.3.2018)
foto © Stefe Jiroflée


Philippe Schoonbrood
(24.5.1957-30.5.2020)
foto © Dominique Houcmant

 

Special thanks to our photographers:

Petra Beckers
Ron Beenen
Annie Boedt
Klaas Boelen
Henning Bolte

Serge Braem
Cedric Craps
Christian Deblanc
Paul De Cloedt
Cindy De Kuyper

Koen Deleu
Ferdinand Dupuis-Panther
Anne Fishburn
Federico Garcia
Robert Hansenne
Dominique Houcmant
Stefe Jiroflée
Herman Klaassen
Philippe Klein

Jos L. Knaepen
Tom Leentjes
Hugo Lefèvre

Jacky Lepage
Olivier Lestoquoit
Eric Malfait
Nina Contini Melis
Jean-Jacques Pussiau
Arnold Reyngoudt
Jean Schoubs
Willy Schuyten

Frank Tafuri
Jean-Pierre Tillaert
Tom Vanbesien
Jef Vandebroek
Geert Vandepoele
Guy Van de Poel
Cees van de Ven
Donata van de Ven
Harry van Kesteren
Geert Vanoverschelde
Roger Vantilt
Patrick Van Vlerken
Marie-Anne Ver Eecke
Karine Vergauwen
Frank Verlinden

Jan Vernieuwe
Anders Vranken


and to our writers:

Mischa Andriessen
Robin Arends
Marleen Arnouts
Werner Barth
José Bedeur
Henning Bolte
Danny De Bock
Ferdinand Dupuis-Panther
Federico Garcia
Paul Godderis
Stephen Godsall
Jean-Pierre Goffin
Bernard Lefèvre
Mathilde Löffler
Claude Loxhay
Etienne Payen
Yves « JB » Tassin
Herman te Loo
Georges Tonla Briquet
Henri Vandenberghe
Iwein Van Malderen
Jan Van Stichel
Olivier Verhelst