John Snauwaert Sax Connection au Pelzer

Liège, 20.03.2019



Ancien élève de John Ruocco au Jazz Studio d'Anvers, John Snauwaert aime multiplier les rencontres: on l'a ainsi entendu aux côtés des saxophonistes américains Gary Smulyan, Dick Oats et Bob Mover comme du contrebassiste brésilien Nilson Matta.

Mercredi 20 mars, en première au Pelzer Jazz Club de Liège avant une tournée à travers le pays, il présentait sa nouvelle formule de Sax Connection: un quintet sans piano ni guitare, seulement une rythmique contrebasse/batterie qui galvanise les souffleurs.

Une contrebasse solide, alliant sens du rythme et beauté mélodique (de très beaux solos): Bart De Nolf, fidèle compagnon de Sadi mais qui a aussi côtoyé de grands noms européens, comme l'Anglais Andy Sheppard ou le pianiste français Jean-Marie Machado (un sextet comprenant le trompettiste allemand Claus Stötter et l'Américain Gary Valente au trombone).


Au soprano, John Snauwaert très en verve.

Au ténor, Sam Dillon qui fait partie de l'orchestre du batteur Joe Chambers comme du Snap Sax Quartet et a enregistré, à son nom, l'album Say it en quartet.

Au Baryton, Frank Basile qui a fait partie du Jimmy Heath Big Band et a enregistré plusieurs albums personnels, en sextet avec le trompettiste français Fabien Mary: Modern Inventions et Pepper Adams Complete Compositions.

Un soprano voltigeur, un ténor fougueux et un baryton véloce et autoritaire: Frank Basile n'a pas pour rien revisité le répertoire de Pepper Adams. Une vraie Sax Connection.

Avec ce quintet, d'un esprit très bop, c'est l'occasion de parcourir l'histoire du jazz: My Blues de Slide Hampton pour commencer le concert, puis King Henry de Dick Oats, des thèmes de Thad Jones et Joe Henderson en première partie. Au deuxième set, entre autres, un thème hard bop de Donald Byrd, une composition de Frank Basile. et, moment d'apaisement, un medley de ballades qui s'ouvre sur I fall in love to easily pour se terminer par Lover Man.


A chaque fois, de longues versions au schéma traditionnel: exposé du thème à trois saxophones, solos de chacun ad libitum puis retour au thème et, parfois, un chase endiablé propulsé par la batterie.

Applaudissements nourris d'un public très réactif et rappel inévitable.


Texte © Claude Loxhay  -  photos © Robert Hansenne


Musiciens:

John Snauwaert, saxophone soprano
Sam Dillon,
saxophone ténor
Frank Basile,
saxophone baryton
Bart De Nolf,
contrebasse
Bruno Castellucci,
batterie


Concerts 2019:

20/3: Liège, Pelzer
21/3: Gent, De Vrieze Gasten
22/3: Herent, De Wilderen
24/3: Heusden Zolder, CC Muze
25/3: Ruiselede, Banana Peel
28/3: Bruxelles, Archiduc
29/3: Herentals, De Chapelle
30/3: Wetteren, Kultuurschuur
31/3: Terneuzen, Porgy and Bess


our partners:

Clemens Communications


Silvère Mansis
(10.9.1944 - 22.4.2018)
foto © Dirck Brysse


Rik Bevernage
(19.4.1954 - 6.3.2018)
foto © Stefe Jiroflée

 

Special thanks to our photographers:

Annie Boedt
Klaas Boelen
Henning Bolte

Serge Braem
Cedric Craps
Christian Deblanc
Cindy De Kuyper

Koen Deleu
Ferdinand Dupuis-Panther
Anne Fishburn
Robert Hansenne
Stefe Jiroflée
Herman Klaassen
Philippe Klein

Jos L. Knaepen
Tom Leentjes
Hugo Lefèvre

Jacky Lepage
Olivier Lestoquoit
Eric Malfait
Nina Contini Melis
Arnold Reyngoudt
Jean Schoubs
Willy Schuyten

Frank Tafuri
Jean-Pierre Tillaert
Tom Vanbesien
Jef Vandebroek
Geert Vandepoele
Guy Van de Poel
Cees van de Ven
Donata van de Ven
Harry van Kesteren
Geert Vanoverschelde
Roger Vantilt
Patrick Van Vlerken
Marie-Anne Ver Eecke
Karine Vergauwen
Frank Verlinden

Jan Vernieuwe
Anders Vranken


and to our writers:

Robin Arends
Marleen Arnouts
Henning Bolte
Danny De Bock
Ferdinand Dupuis-Panther
Paul Godderis
Jean-Pierre Goffin
Bernard Lefèvre
Mathilde Löffler
Claude Loxhay
Etienne Payen
Herman te Loo
Georges Tonla Briquet
Iwein Van Malderen
Olivier Verhelst