Jacques Pelzer Jazz Club, Liège: Sal La Rocca Quartet feat. Stéphane Belmondo

Mercredi 13 novembre 2019





Ce soir, au Pelzer Jazz Club, le quartet de Sal La Rocca (Jeroen Van Herzeele au ténor, Pascal Mohy au piano, Lieven Venken à la batterie) accueillait le trompettiste Stéphane Belmondo, une des figures de proue du jazz en France: il a croisé la crème du jazz français, Sylvain, Luc, Michel Legrand, Alain Jean-Marie, Michel Graillier, mais aussi les Américains Youssef Lateef, Lee Konitz, Dee Dee Bridgewater, Kirk Lightsey ou Lew Tabackin.


Sal et Stéphane se connaissent de longue date. A Liège, ils s'étaient déjà rencontré dans la même configuration de quintet pour Jazz à Liège en mai dernier et, auparavant, au Théâtre de Liège, avec Jacky Terrasson pour Jazz au fil de l'eau (occasion d'une interview).

La complicité entre les deux musiciens est immédiate et la joie de jouer crée une vraie émulation au sein du groupe.

Dans une salle comble et quelques personnes debout (ce qui fit dire à quelqu'un: "Jacques aurait pu avoir une plus grande maison"), le public est comblé. On entend parler français, néerlandais et allemand. Des musiciens sont venus en voisins: Greg Houben, Manu Baily, Jacques Pirotton.

Dès l'entame du concert, un grand classique du jazz moderne: Béatrice de Joe Henderson, une splendide mélodie portée par un bugle tout en douceur, avec le ténor en écho. Suivront de grands standards revisités et dynamisés, comme un Just Friends endiablé ou How deep is the ocean. Et puis, hommage à Chet que Stéphane adore (album Love for Chet), Leavin' de Richie Beirach, autre magnifique mélodie. Sous l'impulsion de la rythmique, chaque thème est l'occasion de longs solos.


Les échanges fusent entre le bugle tout en puissance feutrée, le ténor fiévreux (dans un contexte pourtant différent de celui de Mâäk ou du Gratitude Trio), le piano virevoltant (très applaudi par Stéphane), la contrebasse tout en rondeur et la batterie survoltée.

Même plongée dans la tradition post-bop en deuxième set, même enthousiasme du public qui sera récompensé par un très beau rappel avec la trompette bouchée de Belmondo.

Texte © Claude Loxhay  -  photos © Robert Hansenne


our partners:

Clemens Communications


Silvère Mansis
(10.9.1944 - 22.4.2018)
foto © Dirck Brysse


Rik Bevernage
(19.4.1954 - 6.3.2018)
foto © Stefe Jiroflée

 

Special thanks to our photographers:

Ron Beenen
Annie Boedt
Klaas Boelen
Henning Bolte

Serge Braem
Cedric Craps
Christian Deblanc
Paul De Cloedt
Cindy De Kuyper

Koen Deleu
Ferdinand Dupuis-Panther
Anne Fishburn
Federico Garcia
Robert Hansenne
Stefe Jiroflée
Herman Klaassen
Philippe Klein

Jos L. Knaepen
Tom Leentjes
Hugo Lefèvre

Jacky Lepage
Olivier Lestoquoit
Eric Malfait
Nina Contini Melis
Arnold Reyngoudt
Jean Schoubs
Willy Schuyten

Frank Tafuri
Jean-Pierre Tillaert
Tom Vanbesien
Jef Vandebroek
Geert Vandepoele
Guy Van de Poel
Cees van de Ven
Donata van de Ven
Harry van Kesteren
Geert Vanoverschelde
Roger Vantilt
Patrick Van Vlerken
Marie-Anne Ver Eecke
Karine Vergauwen
Frank Verlinden

Jan Vernieuwe
Anders Vranken


and to our writers:

Mischa Andriessen
Robin Arends
Marleen Arnouts
Henning Bolte
Danny De Bock
Ferdinand Dupuis-Panther
Federico Garcia
Paul Godderis
Jean-Pierre Goffin
Bernard Lefèvre
Mathilde Löffler
Claude Loxhay
Etienne Payen
Herman te Loo
Georges Tonla Briquet
Iwein Van Malderen
Jan Van Stichel
Olivier Verhelst