RIVER JAZZ FESTIVAL 2021







Nouvelle période pour le festival bruxellois en trio : la 7ème édition du River Jazz Festival aura lieu du 25.11 au 11.12.2021: 15 concerts, 1 expo, 60 artistes au Marni, à la Jazz Station et au Senghor.

Le River Jazz Festival arrive désormais dès la fin novembre pour sa 7ème édition au Marni, à la Jazz Station et au Senghor. Trois scènes éprises de jazz, rassemblées autour d’une programmation riche d’influences qui constituent le jazz actuel. Au programme du festival, de nouveaux CD à découvrir avec « Moments » de Basile Rahola et « Moods » du Jazz Station Big Band ; des fusions de genres avec Pauline Leblond Double Quartet et Aleph Quintet ; des mix franco-belges avec MikMaak feat. Marc Ducret, Toine Thys "Orlando" et Géraud Portal New Quartet ; un focus suisse avec Irniger Trio ft. Van Gelder et Luca Sisera "Roofer". De la douceur avec le dernier disque de Pierre Vaiana, des voix inspirantes avec Tutu Puoane et Raphaëlle Brochet, mais aussi un concert pour enfants, une conférence, une expo et bien sûr la River Jazz Night.

Durant 2 semaines, plus de 60 musiciens génèrent une déferlante musicale pour qu’en 2021, Bruxelles retrouve le pouls de la musique live !


Deux pianistes de haut vol encadreront cette quinzaine d’automne :

Carte blanche à Kris Defoort en ouverture des festivités le 25 novembre au Marni et River Jazz Night dans les mains de Fabian Fiorini en clôture, sur les 3 scènes le 11 décembre.  Ces orfèvres internationaux réservent au festival des pépites inédites.


 
© www.krisdefoort.com


Pianiste, leader, compositeur pour l’opéra et le théâtre, Kris Defoort combine des influences jazz, classiques, des compositions écrites et de l’improvisation. Après une rentrée de saison très remarquée à la Monnaie avec « The Time of Our Singing », il partagera un moment sur scène avec d’anciens étudiants, un projet qu’il affectionne depuis longtemps. A voir le 25 novembre au Marni.



© Stephane Stockis

A la fois point fort et signature du festival, la Night cristallise une carte blanche en trois temps et trois espaces. Elle ne s’adresse pas par hasard à Fabian Fiorini. Talentueux, caméléon, prolifique, assez fou pour relever le challenge de déployer trois projets aussi différents que complémentaires. Il s’intéresse depuis toujours à la pollinisation croisée entre musique classique contemporaine et jazz où il considère composition et improvisation comme des composantes équivalentes. Il compose régulièrement pour le théâtre, la danse et le cinéma mais aussi sur commande pour de grands ensembles orchestraux.

La soirée sera autour de la lumière : Dans « Messe noire », il sera entouré de Nicolas Fizsman, le quatuor à cordes U.F.O, Jan Roelofs et Jean-Paul Estiévenart.

C’est ensuite en solo qu’il jouera « Blanche » avant d’être rejoint par Mika Oki pour ponctuer cette 7ème « Night » par un concert électro. Le 11 décembre à la Jazz Station, au Senghor et au Marni.


Au programme du festival :

Des release parties :
 
« Moments » du Basile Rahola Quartet

Un premier opus sorti sur le label Fresh Sound New Talent. Un répertoire neuf, inspiré de voyages et de rencontres. Le quartet propose un jazz poussant les dynamiques à l’extrême, en apportant un imposant panel de nuances, tout en conservant la sincérité et la spontanéité du discours musical. Le 27 novembre à la Jazz Station.

« Moods » du Jazz Station Big Band

Sorti sur le label Hynote Records, cet enregistrement a été rôdé de nombreux mois dans les murs du club de Saint-Josse. Des morceaux originaux de Steven Delannoye, François Decamps, Jean-Paul Estiévenart et Stéphane Mercier donnent à cet album différents moods sans jamais s’éloigner de ce son unique, acquis grâce à l’alchimie des personnalités fortes qui composent le groupe. Le 2 décembre à la Jazz Station.


Pas moins de 3 bands franco-belges de jazz actuel :

MikMâäk feat. Marc Ducret : Une alchimie exceptionnelle entre deux natures innovatrices et non-conformistes ! La recherche constante de nouvelles possibilités sonores, rythmiques et harmoniques, la curiosité sont à l’origine de l’invitation du big band belge au guitariste français Marc Ducret. Attiré par des modes d’expression très divers, tant dans son jeu de guitare qui intègre une grande variété de techniques de production du son que dans son travail de compositeur, Marc Ducret joue des guitares électriques et acoustiques à 6 et 12 cordes, fretless, baryton, soprano. Le 2 décembre au Marni.

Toine Thys « Orlando » est le premier album de quartet du saxophoniste bruxellois. Il offre une variété de styles et de tons, des rythmiques subtiles, une musique où la joie et la mélancolie se côtoient à chaque instant. Jouée avec aisance, cette musique invite à voyager dans un univers poétique, et ouvre la porte aux grands espaces. Il tire son nom du roman de Virginia Woolf. Le 30 novembre au Marni.

Géraud Portal New Quartet. Avec ce nouveau quartet, le contrebassiste français au parcours atypique souhaite exprimer une musique originale, sans instrument harmonique, pour une plus grande communication mélodique et rythmique entre les musiciens. De toutes nouvelles compositions à découvrir le samedi 4 décembre à la Jazz Station.


De la fusion :

« Suites de Danses » (EP) du Pauline Leblond Double Quartet entre jazz et baroque. Subtil mélange entre un quartet jazz et un quatuor à cordes, qui se confrontent et fusionnent autour des compositions originales de la trompettiste à la créativité débridée. Une belle époque où teintes cuivrées, touches baroques et grain de jazz vieux style constituent le décor. Le 9 décembre au Marni.

Aleph Quintet : Au carrefour culturel entre la musique orientale d’Afrique du Nord et l’improvisation jazz, la musique d’Aleph est influencée par la culture soufie et son lien étroit entre la musique et la transe. Du jazz métissé à écouter le 27 novembre au Senghor hors les murs.


Un focus jazz suisse à la Jazz Station le 3 décembre :

Christoph Irniger Trio feat. Rik Van Gelder

Christoph Irniger est un maître de l’orchestration, au lieu d’utiliser les compositions comme tremplins pour les solos, il rend les improvisations capables de souligner les caractéristiques compositionnelles. Son trio crée une musique qui unit intelligence et passion, intemporelle mais actuelle.

Luca Sisera « Roofer »

Depuis 2015, le groupe s’est imposé, au-delà des frontières, comme un collectif de jazz audacieux, ludique, et avide d’expérimentation. Roofer fait d’ailleurs référence aux grimpeurs extrêmes qui gravissent les plus hauts bâtiments du monde sans système de sécurité, uniquement grâce à des techniques sophistiquées, un savoir-faire reconnu, et une soif inextinguible d’aventure. En résulte une musique complexe et innovante, aussi libre que consciente de la forme, tout en demeurant stimulante pour les musiciens et le public.


De la douceur avec :

Le dernier disque de Pierre Vaiana « Amuri & Spiranza »

Un jazz serein, mature et dense, déconcertant, majestueux qui fait entendre la note continue d’un désir de paix, d’harmonie… d’amour et d’espérance. Après quelques années de ressourcement et de réflexion sur les valeurs essentielles de la vie, Pierre Vaiana est revenu de Sicile les poches gonflées d’un jazz mélodieux, tendre, gorgé de soleil et de compositions qui semblent soufflées par l’eau, le vent et la montagne. Le 7 décembre au Marni.


Des voix inspirantes comme celles de :

Tutu Puoane « sings the Poetry of Lebo Mashile »

Avec sa personnalité charismatique, la chanteuse sud-africaine conquiert sans effort le cœur des amateurs de musique au-delà des frontières stylistiques. Dans son projet le plus récent, elle aborde la poésie de Lebogang Mashile. Le résultat offre un équilibre lumineux entre les mots et la musique, aux influences jazz et soul. Le 26 novembre au Senghor.

Raphaëlle Brochet - Philippe Aerts Duo. Le tandem brouille les pistes de son répertoire habituel et crée un paysage sonore singulier, cocktail de musique carnatique (Inde du sud), de chants bulgares, de couleurs bebop, de jazz, et de styles orientaux variés. Le 10 décembre à la Jazz Station.


C’est de tradition maintenant, parmi les 15 concerts :

Un concert à venir écouter en famille (dès 6 ans). “Une idée simple qui jazz à l’impro” par Pierre de Surgères Trio fait découvrir aux enfants l’improvisation, à partir de bases très simples et en utilisant le concept d’idée musicale. Par le Senghor en collaboration avec les JM de Bruxelles. Le 27 novembre, en matinée et dans l’après-midi.

Une conférence sur Charles Mingus. Depuis de nombreuses années maintenant, Jean-Pol Schroeder de la Maison du Jazz à Liège collabore avec la Jazz Station en offrant des cours d’Histoire du jazz sous forme thématique, deux mardis par mois. Il poursuit ses portraits de musiciens ayant marqué leur temps. Ce cours spécial sera consacré au célèbre contrebassiste et compositeur Charles Mingus, également réputé pour son engagement antiraciste.

Enfin, le jazz sera dans les oreilles ET dans les yeux, grâce aux illustrations de Serge Dehaes qui exposera ses estampes au Marni et à la Jazz Station, à l’occasion de la sotie d’un nouveau livre « Birdland » : « Dessiner le jazz, cela peut sembler paradoxal et pourtant non. Sa genèse nous renvoie à la souffrance du peuple noir, à son travail dans ses champs de coton, à ses chants qui en rythmaient la cueillette et au rêve d’être un jour affranchi. Si le temps a gommé la douleur, cette musique reste animée par cette soif de liberté. C’est en ça qu’elle rejoint mon dessin, un lâcher-prise où le trait se sent une âme de note de musique, où l’improvisation régit le geste et ou l’énergie vient des tripes. » Serge Dehaes

Du 25 novembre au 18 décembre à la Jazz Station et au 22 janvier au Marni - entrée libre


Un nouveau site pour toutes les infos riverjazz.be
 
 

AGENDA
 
Jeudi 25 novembre 20:00 Carte blanche à Kris Defoort Marni

Vendredi 26 novembre 20:30 Tutu Puoane sings the Poetry of Lebo Mashile Le Senghor Hors les Murs

Samedi 27 novembre
11:00 + 14:00 kids 6-12 Pierre de Surgères Trio Le Senghor Hors les Murs
18:00 Basile Rahola Quartet "Moments" Release Jazz Station
20:30 Aleph Quintet Le Senghor Hors les Murs

Mardi 30 novembre 20:00 Toine Thys « Orlando » Marni

Jeudi 2 décembre
20:00 MikMÂÄk + Marc Ducret Marni
20:30 Jazz Station Big Band “Moods” Release party Jazz Station

Vendredi 3 décembre 20:30 « Swiss Jazz Focus » : Irniger / Van Gelder + Roofer Jazz Station

Samedi 4 décembre 18:00 Géraud Portal New Quartet Jazz Station

Mardi 7 décembre
19:00 Conférence: Charles Mingus Jazz Station
20:00 Pierre Vaiana « Amuri & Spiranza » Marni

Jeudi 9 décembre 20:00 Pauline Leblond Double Quartet « Suites de Danses » Marni

Vendredi 10 décembre 20:30 Raphaëlle Brochet et Philippe Aerts Duo Jazz Station

Samedi 11 décembre RIVER JAZZ NIGHT Fabian Fiorini
18:00 Messe noire Jazz Station
20:00 Blanche Le Senghor Hors les Murs
22:00 Disco Electro Marni BAR

L’expo « Birdland » de Serge Dehaes est visible tous les soirs de concerts à la Jazz Station et au Marni.


     


In case you LIKE us, please click here:


Check out Jazz'halo radio: click on this logo please



our partners:

Clemens Communications


Silvère Mansis
(10.9.1944 - 22.4.2018)
foto © Dirck Brysse


Rik Bevernage
(19.4.1954 - 6.3.2018)
foto © Stefe Jiroflée


Philippe Schoonbrood
(24.5.1957-30.5.2020)
foto © Dominique Houcmant

 

Special thanks to our photographers:

Petra Beckers
Ron Beenen
Annie Boedt
Klaas Boelen
Henning Bolte

Serge Braem
Cedric Craps
Christian Deblanc
Paul De Cloedt
Cindy De Kuyper

Koen Deleu
Ferdinand Dupuis-Panther
Anne Fishburn
Federico Garcia
Robert Hansenne
Dominique Houcmant
Stefe Jiroflée
Herman Klaassen
Philippe Klein

Jos L. Knaepen
Tom Leentjes
Hugo Lefèvre

Jacky Lepage
Olivier Lestoquoit
Eric Malfait
Nina Contini Melis
Jean-Jacques Pussiau
Arnold Reyngoudt
Jean Schoubs
Willy Schuyten

Frank Tafuri
Jean-Pierre Tillaert
Tom Vanbesien
Jef Vandebroek
Geert Vandepoele
Guy Van de Poel
Cees van de Ven
Donata van de Ven
Harry van Kesteren
Geert Vanoverschelde
Roger Vantilt
Patrick Van Vlerken
Marie-Anne Ver Eecke
Karine Vergauwen
Frank Verlinden

Jan Vernieuwe
Anders Vranken


and to our writers:

Mischa Andriessen
Robin Arends
Marleen Arnouts
Werner Barth
José Bedeur
Henning Bolte
Danny De Bock
Ferdinand Dupuis-Panther
Federico Garcia
Paul Godderis
Stephen Godsall
Jean-Pierre Goffin
Bernard Lefèvre
Mathilde Löffler
Claude Loxhay
Etienne Payen
Yves « JB » Tassin
Herman te Loo
Georges Tonla Briquet
Henri Vandenberghe
Iwein Van Malderen
Jan Van Stichel
Olivier Verhelst