Remembering Jaco & Zappa

Remembering Jaco & Zappa

Various

Naïve / Nomad - Outhere

Deux grandes formations pour deux albums "hommage" à des figures de proue de la "fusion": d'un côté, Jaco Pastorius, membre de Weather Report mais aussi d'un trio avec Albert Mangelsdorff (tb) et Alphonse Mouzon (dm), de l'autre, Frank Zappa, égérie du rock alternatif qui a invité nombre de musiciens de jazz comme Glenn Ferris (tb).

Deux grandes formations de  musiciens, à la large palette sonore:  3 à 4 trompettes, 3 à 4 trombones, des multi instrumentistes, saxophones, clarinettes, flûtes et différents invités.

Autre argument, l'un ou l'autre membre commun: le trompettiste Claude Egéa (ONJ, Jazz Ensemble P. Caratini), le clarinettiste Stéphane Chausse, le saxophoniste Lucas Saint Cricq.

Mais par contre des orientations différentes.



Charlier-Sourisse: Multiquarium Big Band - Remembering Jaco
Naïve


Le binôme André Charlier (dm) - Benoît Sourisse (p, orgue)  a décidé de revisiter le répertoire de Jaco Pastorius (des compositions du bassiste, Palladium de Wayne Shorter, le classique Invitation) et,  pour cela, ils ont invité un guitariste de renom: Biréli Lagrène, ici à la guitare basse fretless, lui qui a croisé Pastorius à diverses reprises (en témoigne une photo de 1986 à Cologne). Le tout entrecoupé par quatre plages narrées par Peter Erskine, batteur de Weather Report, en hommage au bassiste.

Une masse sonore imposante, ce qu'avait déjà auguré l'album Multiquarium de 2016. Une équipe de renom, avec Claude Egéa ou Pierre Drevet (BJO, Jazz Ensemble de P. Caratini), Stéphane Guillaume, complice de Phil Abraham (ss, ts, fl, cl), Fred Borey (ts) de Lucky Dog avec Yoann Loustalot, Fred Couderc (bs, bcl), Denis Leloup (tb de l'ONJ, M. Petrucciani), Didier Havet (tbb) et Pierre Perchaud (fidèle de Charlier-Sourisse).

De beaux arrangements laissant de larges espaces aux solos: principalement Biréli Lagrène mais aussi Stéphane Guillaume (fl sur Used to be cha cha, ss sur Invitation; ts sur Palladium), Fred Borey (ts sur Speak like a child) Claude Egéa (flh Three views of a secret), Pierre Drevet (tp sur Palladium), Benoît Sourisse au piano (Barbary Coast) ou à l'orgue Fanny Mae).

Un album dans l'esprit très soul du duo de leader qui profite pleinement de la masse sonore de l'orchestre et l'expérience de chacun.




Thierry Maillard Big Band - Zappa forever
Nomad/Outhere


Une optique très différente: pas de compositions de Zappa mais des originaux du pianiste français avec une série de sept invités comme Chris Potter (ts), Gilad Hekselman (g) Stéphane Belmondo (flh), Franck Tortiller (vib) ou David Linx.

Ma première impression: une pochette très rock pour un album très jazz, avec une première curiosité: que va dire un spécialiste de Zappa?. D'où une lecture très intéressée de l'article, sur jazzaroundmag, de Claude Jalet, chroniqueur rock du magazine Moustique: "Zappa dessiné partout mais pas une note repiquée de Frank. Manque le côté massacreur, perturbateur... très peu de guitare" (pas de guitariste au sein du big band français, seul Gilad Hekselman en invité sur 4 Elements et Transition).

On ne peut qu'acquiescer, d'autant que par la suite, C. Jalet vante assez bien le travail de compositeur-arrangeur français. La référence à Zappa était-elle si indispensable? Les compositions du leader et la palette sonore très large de son Big Band ne se suffisaient-elles pas à elles-mêmes? Par exemple, les solos de Daniel Zimmermann (tb sur The Wall), Vincent Mascart (ss, sur The Wall), Samy Thiébaut (ts sur Island) Claude Egéa (tp sur Transition), Stéphane Chausse (cl sur Transylvanie).

De même pour les invités dont on se demande s'ils s'imposaient (Chris Potter au ténor sur deux plages, Gilad Hekselman sur deux autres, Stéphane Belmondo sur le seul Transylvanie). Exception faite pour le marimba et le vibraphone de Franck Tortiller sur Zappa for ever et Les Carpates et surtout David Linx qui illumine Island et Threads of gold (la plus belle plage de l'album). 

Un double album plus aventureux, peut-être, que le précédent (C. Jalet parle même de tentations free). A vous de voir.


© Claude Loxhay


In case you LIKE us, please click here:


Check out Jazz'halo radio: click on this logo please



our partners:

Clemens Communications


Silvère Mansis
(10.9.1944 - 22.4.2018)
foto © Dirck Brysse


Rik Bevernage
(19.4.1954 - 6.3.2018)
foto © Stefe Jiroflée


Philippe Schoonbrood
(24.5.1957-30.5.2020)
foto © Dominique Houcmant

 

Special thanks to our photographers:

Petra Beckers
Ron Beenen
Annie Boedt
Klaas Boelen
Henning Bolte

Serge Braem
Cedric Craps
Christian Deblanc
Paul De Cloedt
Cindy De Kuyper

Koen Deleu
Ferdinand Dupuis-Panther
Anne Fishburn
Federico Garcia
Robert Hansenne
Dominique Houcmant
Stefe Jiroflée
Herman Klaassen
Philippe Klein

Jos L. Knaepen
Tom Leentjes
Hugo Lefèvre

Jacky Lepage
Olivier Lestoquoit
Eric Malfait
Nina Contini Melis
Arnold Reyngoudt
Jean Schoubs
Willy Schuyten

Frank Tafuri
Jean-Pierre Tillaert
Tom Vanbesien
Jef Vandebroek
Geert Vandepoele
Guy Van de Poel
Cees van de Ven
Donata van de Ven
Harry van Kesteren
Geert Vanoverschelde
Roger Vantilt
Patrick Van Vlerken
Marie-Anne Ver Eecke
Karine Vergauwen
Frank Verlinden

Jan Vernieuwe
Anders Vranken


and to our writers:

Mischa Andriessen
Robin Arends
Marleen Arnouts
José Bedeur
Henning Bolte
Danny De Bock
Ferdinand Dupuis-Panther
Federico Garcia
Paul Godderis
Jean-Pierre Goffin
Bernard Lefèvre
Mathilde Löffler
Claude Loxhay
Etienne Payen
Herman te Loo
Georges Tonla Briquet
Henri Vandenberghe
Iwein Van Malderen
Jan Van Stichel
Olivier Verhelst