Simon Spiess Trio - Stardance

Simon Spiess Trio - Stardance

S

Unit Records

La formule du saxophone trio relève un peu de l'exercice sans filet. Pour tenir la route, il faut un excellent saxophoniste (Sonny Rollins aux States, Jeroen Van Herzeele chez nous) et une rythmique solide (par exemple, celle d'Elvin Jones). De ce point de vue, le trio du Suisse Simon Spiess a de quoi convaincre.

Polyinstrumentiste (ts, as, ss, bcl) qui a suivi sa formation musicale à Bâle, Spiess a côtoyé des Américains comme Randy Brecker (tp) et Donny Mc Caslin (ts) et il a 9 albums à son actif, que ce soit avec son premier trio, en compagnie de Marco Nemmiger et Daniel Mudrack, ou avec l'excellente rythmique de ce Stardance. D'une part, Bänz Oester, sans doute le meilleur contrebassiste helvète qui a côtoyé Dewey Redman, Joe Lovano, Michael Brecker, Ray Anderson ou Arthur Blythe, a fait partie du Vienna Art orchestra, du Pierre Favre Ensemble et du quartet de Samuel Blaser et enregistré en trio avec le pianiste Michel Wintsch et Gerry Hemingway à la batterie.

D'autre part, Jonas Ruther, batteur né à Zurich mais qui a poursuivi ses études à Lucerne et a notamment joué avec Nils Wogram et Chistoph Irniger.

Au répertoire de Stardance, dix compositions originales: cinq signées par le leader, cinq par le bassiste. Une série de ballades aux mélodies envoûtantes (Adhan, For Bra Herb, Vol de nuit) alternent avec des thèmes au groove endiablé (Jones' Tones, Yggdrasil). Spiess passe, avec bonheur, du ténor (How come, Stardance) à l'alto (Frank, Neckarstadt West) ou au soprano (Basic Needs à l'atmosphère orientalisante). Sur Stardance de Bänz Oester, le trio accueille le rappeur suisse Nya qui a côtoyé Erik Truffaz et le pianiste Patrick Muller. Jonas Ruther fait preuve d'un drive infaillible et Bänz Oester démontre toute sa vélocité de jeu (intro de Basic Needs) et sa belle sonorité (solo sur Neckarstadt West).

Un album qui illustre parfaitement la richesse du jazz helvète: à ce propos, pour les collectionneurs de magazines, se reporter sur le dossier spécial du n° 54 de Jazz In Time, de l'été 1994...

Claude Loxhay


In case you LIKE us, please click here:


Check out Jazz'halo radio: click on this logo please



our partners:

Clemens Communications


Silvère Mansis
(10.9.1944 - 22.4.2018)
foto © Dirck Brysse


Rik Bevernage
(19.4.1954 - 6.3.2018)
foto © Stefe Jiroflée


Philippe Schoonbrood
(24.5.1957-30.5.2020)
foto © Dominique Houcmant

 

Special thanks to our photographers:

Petra Beckers
Ron Beenen
Annie Boedt
Klaas Boelen
Henning Bolte

Serge Braem
Cedric Craps
Christian Deblanc
Paul De Cloedt
Cindy De Kuyper

Koen Deleu
Ferdinand Dupuis-Panther
Anne Fishburn
Federico Garcia
Robert Hansenne
Dominique Houcmant
Stefe Jiroflée
Herman Klaassen
Philippe Klein

Jos L. Knaepen
Tom Leentjes
Hugo Lefèvre

Jacky Lepage
Olivier Lestoquoit
Eric Malfait
Nina Contini Melis
Arnold Reyngoudt
Jean Schoubs
Willy Schuyten

Frank Tafuri
Jean-Pierre Tillaert
Tom Vanbesien
Jef Vandebroek
Geert Vandepoele
Guy Van de Poel
Cees van de Ven
Donata van de Ven
Harry van Kesteren
Geert Vanoverschelde
Roger Vantilt
Patrick Van Vlerken
Marie-Anne Ver Eecke
Karine Vergauwen
Frank Verlinden

Jan Vernieuwe
Anders Vranken


and to our writers:

Mischa Andriessen
Robin Arends
Marleen Arnouts
José Bedeur
Henning Bolte
Danny De Bock
Ferdinand Dupuis-Panther
Federico Garcia
Paul Godderis
Jean-Pierre Goffin
Bernard Lefèvre
Mathilde Löffler
Claude Loxhay
Etienne Payen
Herman te Loo
Georges Tonla Briquet
Henri Vandenberghe
Iwein Van Malderen
Jan Van Stichel
Olivier Verhelst