Sébastien Lovato - For Virginia

Sébastien Lovato  - For Virginia

S

Acel

Le pianiste Sébastien Lovato a enregistré plusieurs albums avec le saxophoniste Yochk'o Seffer (Acel Toll, From New York to Budapest).  Il a formé un trio avec Gary Brunton (cb) et Jean-Pascal Molina (dm) et enregistré deux volumes de Music Boox, le premier avec la saxophoniste Alexandra Grimal (membre de l'ONJ dirigé par Olivier Benoît) et le deuxième avec Sébastien Texier (le fils du contrebassiste).

Ce For Virginia est dédié à la romancière Virginia Woolf: "Les notions de répétitions et de cycles hantent l'univers de Virginia Woolf tout comme ils stimulent l'imaginaire des musiciens de jazz improvisant sur un continuum temporel, sur des rythmes cycliques plus ou moins récurrents." (livret)

Pour cette série de neuf compositions originales auxquelles s'ajoutent Pavane de Gabriel Fauré et Amazing Grace, un traditionnel du gospel, il s'est entouré d'une belle équipe.

A la trompette et au bugle, Antoine Berjeaut, un musicien qui a fait partie du Surnatural Orchestra du saxophoniste Julien Lourau et de la Société des Arpenteurs du clarinettiste Denis Colin. A son nom, il a gravé Moving Cities.

A la contrebasse, Yves Torchinsky, membre du trio de René Urtreger, du groupe de Denis Badault et de l'Orchestre de Contrebasses, avec, entre autres, Renaud Garcia-Fons et Jean-Philippe Viret (album Les Cargos).

A la batterie, Luc Isenmann, membre du quintet du vibraphoniste David Patrois mais qui a aussi côtoyé Benjamin Moussay (p) et Sylvain Cathala (sax).

En invités, d'une part, Brunehilde Yvrande, qui chante ou récite en spoken words des extraits de Mrs Daloway (comme The Hours en spoken words) ou de The Waves (Blue waves, green waves); d'autre part, Manu Codjia, le fidèle guitariste d'Henri Texier (solo sur Blue Seven en allusion en 7 personnages de The Waves ou Là où la main de l'homme n'a jamais mis le pied, une reprise du premier Music Boox).

Selon les plages, Sébastien Lovato passe d'un piano tourbillonnant, avec parfois des effets de piano préparé à un Fender Rhodes aux colorations chatoyantes, en accord avec la guitare (Là où la main…). Antoine Berjeaut alterne trompette à la sonorité éclatante (Sirènes) et bugle aux sonoristes ouatées (The Hours) ou une trompette bouchée diphane ((Là où la main…). Yves torchinsky est omniprésent et prend de beaux solos (Sirènes, Licornes) et Luc Isenmann fait preuve d'un drive infaillible.

Un projet original et parfaitement cohérent.

© Claude Loxhay



In case you LIKE us, please click here:


Check out Jazz'halo radio: click on this logo please



our partners:

Clemens Communications


Silvère Mansis
(10.9.1944 - 22.4.2018)
foto © Dirck Brysse


Rik Bevernage
(19.4.1954 - 6.3.2018)
foto © Stefe Jiroflée


Philippe Schoonbrood
(24.5.1957-30.5.2020)
foto © Dominique Houcmant

 

Special thanks to our photographers:

Petra Beckers
Ron Beenen
Annie Boedt
Klaas Boelen
Henning Bolte

Serge Braem
Cedric Craps
Christian Deblanc
Paul De Cloedt
Cindy De Kuyper

Koen Deleu
Ferdinand Dupuis-Panther
Anne Fishburn
Federico Garcia
Robert Hansenne
Dominique Houcmant
Stefe Jiroflée
Herman Klaassen
Philippe Klein

Jos L. Knaepen
Tom Leentjes
Hugo Lefèvre

Jacky Lepage
Olivier Lestoquoit
Eric Malfait
Nina Contini Melis
Arnold Reyngoudt
Jean Schoubs
Willy Schuyten

Frank Tafuri
Jean-Pierre Tillaert
Tom Vanbesien
Jef Vandebroek
Geert Vandepoele
Guy Van de Poel
Cees van de Ven
Donata van de Ven
Harry van Kesteren
Geert Vanoverschelde
Roger Vantilt
Patrick Van Vlerken
Marie-Anne Ver Eecke
Karine Vergauwen
Frank Verlinden

Jan Vernieuwe
Anders Vranken


and to our writers:

Mischa Andriessen
Robin Arends
Marleen Arnouts
José Bedeur
Henning Bolte
Danny De Bock
Ferdinand Dupuis-Panther
Federico Garcia
Paul Godderis
Jean-Pierre Goffin
Bernard Lefèvre
Mathilde Löffler
Claude Loxhay
Etienne Payen
Herman te Loo
Georges Tonla Briquet
Henri Vandenberghe
Iwein Van Malderen
Jan Van Stichel
Olivier Verhelst