Rebirth:Collective (feat. Jesse Van Ruller): Raincheck (Claude Loxhay)

Rebirth:Collective (feat. Jesse Van Ruller): Raincheck (Claude Loxhay)

R

SoulFactory Records

Voici le deuxième album du Rebirth:Collective, après celui de 2013 déjà produit par SoulFactory, un album consacré à une série de grands classiques, de Gerschwin à Charlie Haden mais aussi à trois compositions originales du tromboniste Dree Peremans.


Pour ce Raincheck, rien que des compositions de Billy Strayhorn, dont deux cosignées avec Duke Ellington (Satin Doll et Ispahan) et un invité de marque Jesse Van Ruller, excellent guitariste hollandais. Grand représentant de la tradition, Jesse Van Ruller a enregistré avec Roy Hargrove (Catch), Seamus Blake et Bill Stewart (Views, Circles) et est leader d'un European Quintet avec Julian Joseph et Nic Thys: un parfait complice pour ce Rebirth:Collective qui rassemble quelques-uns des meilleurs musiciens du plat pays, dont plusieurs font partie du Tuesaday Night Orchestra ou du Vansina Orchestra, ce qui explique la parfaite cohésion du nonet.

A la trompette, Jo Hermans et Carlo Nardozza (Tuesday Night Orchestra, Vansina Orchestra, Mimi Verderame Quintet); au saxophone alto, Bruno Vansina (leader de son propre orchestre et membre du Flat Earth Society); au ténor, Wietse Meys (TNO, Vansina Orchestra); au baryton, Joppe Bestevaar (élève de Frank Vaganée au LemmensInstituut); au trombone, Dree Peremans (TNO, Vansina Orchestra, Yves Peeters Gumbo, aNoo); au piano, Ewout Pierreux (Tutu Puoane, Peer Baierlein, Tom Van Dyck T Unit); à la contrebasse, Jos Machtel (du BJO) et, à la batterie, Toni Vitacolonna (du BJO également et du DelVita Group). Tous les arrangements sont signés par Dree Peremans, sauf Satin Doll par Wietse Meys, UMMG par Ewout Pierreux et Johnny come lately par Gyuri Spies (qui a déjà fait des arrangements pour le BJO).

Au répertoire, sept grands classiques joués avec un sens évident du swing et un parfait respect de la tradition: le genre d'album qu'aurait pu enregistrer le BJO lui-même, tant les arrangements tirent le maximum de ce Collective. Vont ainsi défiler une succession de grands thèmes du swing, de Ispahan à Raincheck, en passant par UMMG et Johnny come lately, deux belles ballades (Chelsea Bridge et Lush Life) et un mid tempo (Satin Doll sur fond de trompettes bouchées).

Jesse Van Ruller prend de lumineux solos sur chaque composition, rejoint par le ténor de Wietse Meys sur Ispahan, le baryton de Joppe Bestevaar sur UMMG, le piano d'Ewout Pierreux et la contrebasse de Jos Machtel sur Chelsea Bridge, l'alto de Bruno Vansina sur Johnny come lately, les trompettes sur Lush Life et Raincheck et le trombone de Dree Peremans sur Satin Doll: chacun est mis en valeur en tant que soliste et la cohésion du Collective est parfaite.

Claude Loxhay


our partners:

Clemens Communications


Silvère Mansis
(10.9.1944 - 22.4.2018)
foto © Dirck Brysse


Rik Bevernage
(19.4.1954 - 6.3.2018)
foto © Stefe Jiroflée

VKH Torhout

 

Special thanks to our photographers:

Annie Boedt
Klaas Boelen
Henning Bolte

Serge Braem
Cedric Craps
Christian Deblanc
Cindy De Kuyper

Koen Deleu
Ferdinand Dupuis-Panther
Anne Fishburn
Robert Hansenne
Stefe Jiroflée
Jos L. Knaepen
Hugo Lefèvre

Jacky Lepage
Olivier Lestoquoit
Eric Malfait
Nina Contini Melis
Arnold Reyngoudt
Jean Schoubs
Willy Schuyten

Frank Tafuri
Jean-Pierre Tillaert
Tom Vanbesien
Jef Vandebroek
Geert Vandepoele
Guy Van de Poel
Cees van de Ven
Donata van de Ven
Harry van Kesteren
Geert Vanoverschelde
Roger Vantilt
Patrick Van Vlerken
Marie-Anne Ver Eecke
Karine Vergauwen

Jan Vernieuwe
Anders Vranken


and to our writers:

Robin Arends
Marleen Arnouts
Henning Bolte
Danny De Bock
Ferdinand Dupuis-Panther
Paul Godderis
Jean-Pierre Goffin
Bernard Lefèvre
Claude Loxhay
Etienne Payen
Herman te Loo
Georges Tonla Briquet
Iwein Van Malderen
Olivier Verhelst