Rêve d'Eléphant Orchestra - Dance Dance (cl)

Rêve d'Eléphant Orchestra  -  Dance Dance (cl)

R

IGLOO / WERF

Après Racines du Ciel en 2001, Lobster Caravan en 2004, Pourquoi pas un scampi? en 2011 et Odyssée 14 en 2015, voici le nouvel REO: Dance Dance, proposé à la fois par Igloo qui a produit L'Orchestre du Lion (Connexions urbaines) en 2018 et De Werf qui avait produit les quatre précédents albums du septet. Une belle collaboration.

Pour ce nouvel album, deux changements au sein du personnel. Le trompettiste allemand Christian Altchülshorst prend la succession de Laurent Blondiau, Alain Vankenhove puis Jean-Paul Estiévenart. Il a poursuivi ses études musicales à Cologne, fait partie des Sazerac Swingers ou de The Backyard Jazz Orchestra. C'est Bart Maris qui l'a recommandé à Michel Debrulle. Un visage poupin et joufflu, l'abondante chevelure en bataille, il a rejoint le septet avec une évidente envie de jouer, de se fondre complètement dans l'univers coloré et percussif du groupe: avec une sonorité tranchante et éclatante qui s'impose immédiatement et de beaux passages à la trompette bouchée (Papillon).

Par ailleurs, le troisième percussionniste Etienne Plumer céde sa place à la basse électrique de Louis Frères, l'un des fondateurs de L'Oeil Kollectif Double Quartet, avec Laurent Dechambre et Bruno Grollet aux saxophones, une formation régulière de L'An Vert et très orientée vers une improvisation libertaire.

Fin 2019, Michel Debrulle était venu présenter cette nouvelle formation à L'An Vert, entre Mazy et le Marni, avec un répertoire en "chantier": des compositions de l'Odyssée 14, avec partie vocale de Thierry Devillers et David Hernandez et d'autres nouvelles comme Quarte Blanche de Michel Massot.

Le temps faisant, le nouveau répertoire s'est complété et les "nouveaux" se sont parfaitement intégrés à la philosophie du septet. C'est notamment le cas de Louis Frères qui assure pleinement la trame rythmique basse, ce qui libère Michel Massot de cette tâche: moins de sousaphone donc, et davantage d'euphonium ou de trombone bondissants (BK, Papillon, La Complainte de Bernard). Louis Frères installe aussi une belle complicité avec la guitare de Nicolas Dechêne (Stretch in Blue) et, preuve de sa totale intégration, il signe le titre phare Dance Dance et a participé à la conception de Fureur volatile avec Pierre Bernard et Michel Debrulle.

A côté des envolées colorées et dansantes de Michel Massot, on retrouve la flûte virevoltante et primesautière de Pierre Bernard sur la trame touffue des percussions (batteries, congas, bongos, daf, derbouka de Michel Debrulle et Stephan Pougin).

Au répertoire, on retrouve des compositions colorées, aux mélodies lumineuses et rythmes chaloupés, de Michel Massot (BK, Papillon, Quarte Blanche et Nemo), des thèmes aux multiples changements de rythmes de Pierre Bernard (Post Scriptum, Stretch in Blue et le plus paisible Complainte de Bernard), enfin la composition de Louis Frère et le "collectif" Fureur volatile.

On retrouve pleinement cet univers si particulier et immédiatement reconnaissable de ce rêve éléphantesque.

© Claude Loxhay
En partenariat avec jazzaroundmag


In case you LIKE us, please click here:


Check out Jazz'halo radio: click on this logo please



our partners:

Clemens Communications


Silvère Mansis
(10.9.1944 - 22.4.2018)
foto © Dirck Brysse


Rik Bevernage
(19.4.1954 - 6.3.2018)
foto © Stefe Jiroflée


Philippe Schoonbrood
(24.5.1957-30.5.2020)
foto © Dominique Houcmant

 

Special thanks to our photographers:

Petra Beckers
Ron Beenen
Annie Boedt
Klaas Boelen
Henning Bolte

Serge Braem
Cedric Craps
Christian Deblanc
Paul De Cloedt
Cindy De Kuyper

Koen Deleu
Ferdinand Dupuis-Panther
Anne Fishburn
Federico Garcia
Robert Hansenne
Dominique Houcmant
Stefe Jiroflée
Herman Klaassen
Philippe Klein

Jos L. Knaepen
Tom Leentjes
Hugo Lefèvre

Jacky Lepage
Olivier Lestoquoit
Eric Malfait
Nina Contini Melis
Arnold Reyngoudt
Jean Schoubs
Willy Schuyten

Frank Tafuri
Jean-Pierre Tillaert
Tom Vanbesien
Jef Vandebroek
Geert Vandepoele
Guy Van de Poel
Cees van de Ven
Donata van de Ven
Harry van Kesteren
Geert Vanoverschelde
Roger Vantilt
Patrick Van Vlerken
Marie-Anne Ver Eecke
Karine Vergauwen
Frank Verlinden

Jan Vernieuwe
Anders Vranken


and to our writers:

Mischa Andriessen
Robin Arends
Marleen Arnouts
José Bedeur
Henning Bolte
Danny De Bock
Ferdinand Dupuis-Panther
Federico Garcia
Paul Godderis
Jean-Pierre Goffin
Bernard Lefèvre
Mathilde Löffler
Claude Loxhay
Etienne Payen
Herman te Loo
Georges Tonla Briquet
Henri Vandenberghe
Iwein Van Malderen
Jan Van Stichel
Olivier Verhelst