Pierre Vaiana - Amuri & Spiranza

Pierre Vaiana - Amuri & Spiranza

P

Homerecords

Pierre Vaiana est un homme de toutes les terres. De Belgique où il est né, à Waterschei, région minière, de solidarité et d’esprit de famille. Des Etats-Unis où il a vécu quatre ans d’études à la Long Island University de New-York et suivi les cours de Joe Lovano. D’Afrique puisqu’il a résidé au Burkina Faso, un continent qui a inspiré le projet Foofango. Et bien sûr de Sicile où il retourne régulièrement et où il a puisé l’inspiration de plusieurs projets dont « Al Funduq ». Artiste aux inspirations multiples donc, il suffit de penser à son premier remarquable trio enregistré « Trinacle », où à l’originalité de « L’Âme des Poètes ».

Pierre Vaiana est aussi l’homme d’un seul instrument, le saxophone soprano, dont un des maîtres absolus lui a donné cours à Liège au séminaire de jazz : Steve Lacy.  Dans le livre « IGLOO 40 », Pierre Vaiana parle de l’instrument : « Le soprano est un instrument qui n’est pas évident à enregistrer : contrairement aux autres saxophones qui sont courbés, le sax soprano est droit. Avec un sax courbé, les sons qui sortent sont très proches tandis qu’avec le soprano, le pavillon et le corps de l’instrument sont loin l’un de l’autre. »

Ce nouveau projet en quintet est une vraie première pour le saxophoniste,  entouré d’une nouvelle équipe : la rythmique est composée de Boris Schmidt à la contrebasse, un musicien qui touche à la fois au classique et au jazz avec de multiples collaborations, Steve Houben, Didier Lockwood, Wolfgang Muthspiel… pour n’en citer que quelques-unes. A la batterie, une des figures du jazz belge avec Lionel Beuvens : non seulement Lionel accompagne régulièrement Sabin Todorov ou Peter Hertmans, mais il est aussi à la tête de créations personnelles très réussies. Le guitariste gantois Artan Buleshkaj a étudié avec Lage Lund ou Gilad Hekselman et a été invité par le BJO pour le projet ‘The Future is Now ». Enfin, le violoncelliste Lode Vercampt complète l’équipe fort de nombreuses collaborations dans la musique classique, mais aussi d’interventions chez Kris Defoort ou dans le spectacle « Pitié » de Fabrizio Cassol.

Pour ce projet « Amuri & Spiranza », Pierre Vaiana dit avoir ressenti l’évidence de retrouver le plaisir du jeu en quintet. Et comme le line-up détaillé plus haut le montre, le saxophoniste a cherché une formule peu courue en incluant parmi les cordes de la guitare et de la contrebasse, celles du violoncelle – on pourrait évoquer le projet « Harvest Group » de Guillaume Vierset où on retrouve un ancien élève de Pierre Vaiana, Mathieu Robert.

La thématique est quant à elle chère au compositeur, la Sicile et « les sentiers qui menaient à la source de San Calogero dans la montagne de Palazzo Adriano », une terre qu’il aime et qui inspire les rêves de chaque composition, car il s’agit bien de « rêves » puisque chaque texte de présentation des morceaux débute par « I Dreamt of… ». Les compositions de Pierre Vaiana sont toutes inspirées par ses séjours nombreux dans la région de ses ancêtres.

« Bianca Muntagna » ouvre l’album comme une promenade au son d’une douce mélodie qui s’encanaille dans un délicieux brouhaha final. « Acqua » coule de source comme les notes cristallines de la guitare, véritables perles d’eau qui dessinent le paysage de la chanson. « Vento », c’est le souffle du soprano qui domine comme un chant venu d’Afrique, le Scirocco. « Sabbia » décline les sonorités de guitare et de violoncelle des plus douces au plus électriques. Chaque composition consiste en une véritable exploration sonore d’un lieu – une place de village rythmée par un roulement de caisse claire -, d’un personnage – le barbier centenaire, d’un souvenir – les 78 tours de « Waterschei » et sa mélodie inspirée par la canzonetta à la Rocco Granata.

« Amuri & Spiranza » est un parcours amoureux, quelque chose dont, on s’en doute, Pierre Vaiana rêvait depuis longtemps. Ce parcours onirique et nostalgique de toute beauté représente une étape essentielle dans le parcours artistique du saxophoniste, et on ne peut que le remercier de nous en faire profiter.

© Jean-Pierre Goffin




Musiciens :

Pierre Vaiana (sax soprano, compositions)
Artan Buleshkaj (guitare)
Lode Vercampt (violoncelle)
Boris Schmidt (contrebasse)
Lionel Beuvens (drums)

Enregistré par eRno le Mentholé en janvier 2020 au studio Atlas de homerecords.be.
Mixé et masterisé par Michel Van Achter


In case you LIKE us, please click here:


Check out Jazz'halo radio: click on this logo please



our partners:

Clemens Communications


Silvère Mansis
(10.9.1944 - 22.4.2018)
foto © Dirck Brysse


Rik Bevernage
(19.4.1954 - 6.3.2018)
foto © Stefe Jiroflée


Philippe Schoonbrood
(24.5.1957-30.5.2020)
foto © Dominique Houcmant

 

Special thanks to our photographers:

Petra Beckers
Ron Beenen
Annie Boedt
Klaas Boelen
Henning Bolte

Serge Braem
Cedric Craps
Christian Deblanc
Paul De Cloedt
Cindy De Kuyper

Koen Deleu
Ferdinand Dupuis-Panther
Anne Fishburn
Federico Garcia
Robert Hansenne
Dominique Houcmant
Stefe Jiroflée
Herman Klaassen
Philippe Klein

Jos L. Knaepen
Tom Leentjes
Hugo Lefèvre

Jacky Lepage
Olivier Lestoquoit
Eric Malfait
Nina Contini Melis
Arnold Reyngoudt
Jean Schoubs
Willy Schuyten

Frank Tafuri
Jean-Pierre Tillaert
Tom Vanbesien
Jef Vandebroek
Geert Vandepoele
Guy Van de Poel
Cees van de Ven
Donata van de Ven
Harry van Kesteren
Geert Vanoverschelde
Roger Vantilt
Patrick Van Vlerken
Marie-Anne Ver Eecke
Karine Vergauwen
Frank Verlinden

Jan Vernieuwe
Anders Vranken


and to our writers:

Mischa Andriessen
Robin Arends
Marleen Arnouts
José Bedeur
Henning Bolte
Danny De Bock
Ferdinand Dupuis-Panther
Federico Garcia
Paul Godderis
Stephen Godsall
Jean-Pierre Goffin
Bernard Lefèvre
Mathilde Löffler
Claude Loxhay
Etienne Payen
Yves « JB » Tassin
Herman te Loo
Georges Tonla Briquet
Henri Vandenberghe
Iwein Van Malderen
Jan Van Stichel
Olivier Verhelst