Myriam Alter & Nicolas Thys - It Takes Two

Myriam Alter & Nicolas Thys  - It Takes Two

M

Enja/Outhere

Myriam Alter est une fidèle. Au studio Dada où elle avait déjà enregistré le très beau « Cross/Ways » avec la même Christine Verschorren derrière les consoles. Aussi au contrebassiste Nic Thys qu’on entendait déjà sur ce même album au personnel élargi avec Luciano Biondini, Michel Massot, Michel Bisceglia et Lander Gyselinck.

Myriam Alter est une mélodiste. Ses compositions invitent au chant, à l’écoute rêveuse, au recueillement. C’est encore le cas sur ce nouvel album en duo « It Takes Two », avec pour seul partenaire Nicolas Thys à la contrebasse. C’est ce dernier qui ouvre « True Love », le premier titre de cet album de seize pièces, un solo rond et plein, suivi d’une courte mélodie qui fait doucement penser à « Besame Mucho ». « Missing You » sonne comme une petite pièce folklorique remplie de nostalgie. « Life is Cool » débute sur un exposé de Nic Thys repris au piano.

Trois morceaux, et moins de cinq minutes se sont écoulées, et on est touché profondément par cette musique venue du cœur, simple et tellement belle. Certaines compositions prennent des couleurs plus sombres, comme « Together » où le piano joue obstinément dans le grave alors que la contrebasse tisse son chant mélodique. « Longing » aurait pu sortir des doigts d’un Bill Carrothers. « Spontaneous » est une des rares pièces plus rythmées jouée en piano solo.

Quarante minutes pour seize thèmes, Myriam Alter n’est pas dans l’exposé de thèmes jazz traditionnels « thème-impro-thème ». On n’est pas loin par moments de la musique de chambre, voire des fables orientales d’un Tigran Hamasyan. La question de savoir si il s’agit de jazz ou pas ne se pose pas: c’est de la superbe musique, pleine d’humanité et d’un lyrisme émouvant.

© Jean-Pierre Goffin



In case you LIKE us, please click here:


Check out Jazz'halo radio: click on this logo please



our partners:

Clemens Communications


Silvère Mansis
(10.9.1944 - 22.4.2018)
foto © Dirck Brysse


Rik Bevernage
(19.4.1954 - 6.3.2018)
foto © Stefe Jiroflée


Philippe Schoonbrood
(24.5.1957-30.5.2020)
foto © Dominique Houcmant

 

Special thanks to our photographers:

Petra Beckers
Ron Beenen
Annie Boedt
Klaas Boelen
Henning Bolte

Serge Braem
Cedric Craps
Christian Deblanc
Paul De Cloedt
Cindy De Kuyper

Koen Deleu
Ferdinand Dupuis-Panther
Anne Fishburn
Federico Garcia
Robert Hansenne
Dominique Houcmant
Stefe Jiroflée
Herman Klaassen
Philippe Klein

Jos L. Knaepen
Tom Leentjes
Hugo Lefèvre

Jacky Lepage
Olivier Lestoquoit
Eric Malfait
Nina Contini Melis
Arnold Reyngoudt
Jean Schoubs
Willy Schuyten

Frank Tafuri
Jean-Pierre Tillaert
Tom Vanbesien
Jef Vandebroek
Geert Vandepoele
Guy Van de Poel
Cees van de Ven
Donata van de Ven
Harry van Kesteren
Geert Vanoverschelde
Roger Vantilt
Patrick Van Vlerken
Marie-Anne Ver Eecke
Karine Vergauwen
Frank Verlinden

Jan Vernieuwe
Anders Vranken


and to our writers:

Mischa Andriessen
Robin Arends
Marleen Arnouts
José Bedeur
Henning Bolte
Danny De Bock
Ferdinand Dupuis-Panther
Federico Garcia
Paul Godderis
Jean-Pierre Goffin
Bernard Lefèvre
Mathilde Löffler
Claude Loxhay
Etienne Payen
Herman te Loo
Georges Tonla Briquet
Henri Vandenberghe
Iwein Van Malderen
Jan Van Stichel
Olivier Verhelst