Luca Sisera ROOFER - Starlex Complex (cl)

Luca Sisera ROOFER - Starlex Complex (cl)

L

Nwog records/ Stilletto

Voici un album qui démontre la vitalité du jazz contemporain en Suisse.

Luca Sisera, qui a poursuivi ses études à Lucerne, occupe la scène helvète depuis une quinzaine d'années et a enregistré une quinzaine d'albums. Il a croisé Urs Leimgruber (sax), Axel Dörner (tp), Irène Schweitzer (p) et l'Américain Greg Osby. Il a aussi formé le quintet ROOFER avec lequel il a d'abord enregistré Prospec.

Revoici ROOFER, la même équipe, à l'exception du tromboniste. Au saxophone ténor, Michael Jaeger, qui, depuis 2004, a croisé Tom Rainey, Greg Osby, Urs Leimgruber et Hans Koch (cl). Au trombone, Maurus Twerenbold, qui a poursuivi ses études à Lucerne, avec Nils Wogram et Gerry Hemingway, puis au Conservatoire d'Amsterdam. Il a fondé le Non Harmonic Quartet. Au piano, Yves Theiler, qui a étudié à Zurich puis a poursuivi un cursus Erasmus à Leipzig, avec Richie Beirach. Il a formé un trio avec Luca Sisera et Lukas Mantel. A la batterie, Michi Stulz, qui fait partie du groupe Pilgrim avec le saxophoniste Christof Irniger. Enfin, sur une plage, le quintet accueille Isa Wiss, vocaliste du Zurich Jazz Orchestra.

Au répertoire, 8 compositions originales de Sisera et une dernière plage collective, Starlex Extro qui répond à Starlex Complex qui ouvre l'album.

Sous l'impulsion de la rythmique, on assiste à de belles confrontations entre ténor fiévreux et trombone vrombissant qui peuvent évoquer l'univers d'Arthur Blythe et Bob Stewart. Des thèmes enlevés avec des rythmes saccadés, syncopés, comme Starlex Complex ou Struggle Bubble avec ses échanges poursuites. Sur Internal Body Messenger, le tempo se ralentit, avec une belle intro contrebasse-batterie. Nails débute par une intro bruitiste, avant de prendre son envol. Sur Mama Helix, c'est le piano qui introduit le thème, porté ensuite par le ténor. Suit la suite Missing Channels en trois parties: une première basée sur un échange entre piano et contrebasse, une deuxième sur tempo échevelé, avec solo de ténor et de piano, la troisième avec les vocalises d'Isa Wiss dans une sorte d'apaisement.

Une très belle découverte.

© Claude Loxhay


our partners:

Clemens Communications


Silvère Mansis
(10.9.1944 - 22.4.2018)
foto © Dirck Brysse


Rik Bevernage
(19.4.1954 - 6.3.2018)
foto © Stefe Jiroflée

 

Special thanks to our photographers:

Ron Beenen
Annie Boedt
Klaas Boelen
Henning Bolte

Serge Braem
Cedric Craps
Christian Deblanc
Paul De Cloedt
Cindy De Kuyper

Koen Deleu
Ferdinand Dupuis-Panther
Anne Fishburn
Federico Garcia
Robert Hansenne
Stefe Jiroflée
Herman Klaassen
Philippe Klein

Jos L. Knaepen
Tom Leentjes
Hugo Lefèvre

Jacky Lepage
Olivier Lestoquoit
Eric Malfait
Nina Contini Melis
Arnold Reyngoudt
Jean Schoubs
Willy Schuyten

Frank Tafuri
Jean-Pierre Tillaert
Tom Vanbesien
Jef Vandebroek
Geert Vandepoele
Guy Van de Poel
Cees van de Ven
Donata van de Ven
Harry van Kesteren
Geert Vanoverschelde
Roger Vantilt
Patrick Van Vlerken
Marie-Anne Ver Eecke
Karine Vergauwen
Frank Verlinden

Jan Vernieuwe
Anders Vranken


and to our writers:

Mischa Andriessen
Robin Arends
Marleen Arnouts
Henning Bolte
Danny De Bock
Ferdinand Dupuis-Panther
Federico Garcia
Paul Godderis
Jean-Pierre Goffin
Bernard Lefèvre
Mathilde Löffler
Claude Loxhay
Etienne Payen
Herman te Loo
Georges Tonla Briquet
Iwein Van Malderen
Jan Van Stichel
Olivier Verhelst