Kyle Eastwood - In Transit

Kyle Eastwood - In Transit

K

JAZZ VILLAGE/PIAS

Voici le dixième album du contrebassiste, une galette qui plonge dans la tradition bop-soul des années cinquante.

Avec ‘Soulful Times’, on entre dans le vif du sujet, un hard bop que ne renierait pas Horace Silver: l’ambiance est funky, le pianiste Andrew McCormack distille des accords pleins et le trompettiste Quentin Collins  sort tout droit d’un club de Big Apple.

A défaut d’une grande originalité, l’album délivre une belle dose d’énergie communicative et on adhère illico à l’esprit de la musique. Une plage  nous rappelle le lien qui unit le contrebassiste au 7e art avec  le love theme de ‘Cinema Paradiso’ où Stefano di Battista fait preuve d’un intense lyrisme, un morceau que Kyle Eastwood entame sur un superbe solo.

A côté de compositions personnelles très réussies, les reprises de ‘We See’ de Thelonious Monk, ‘Night Flight’ de Count Basie et  un survitaminé ‘Boogie Stop Shuffle’ de Charlie Mingus démontrent si c’était encore nécessaire le penchant du contrebassiste pour une tradition revisitée avec conviction et talent. 

Auteur de nombreuses musiques de film pour papa Clint, Kyle se souvient sans doute ici d’une époque qui l’a marqué, celle où son père était maire de la charmante petite ville de Carmel sur la Côte Ouest, à quelques miles de Monterey et de son mythique festival : sûr que gamin, Kyle a eu dans l’oreille les musiques de Cannonball  Adderley, Horace Silver et les Jazz Messengers.

Un album chaleureux qu’on prend énormément de plaisir à écouter et réécouter, sans doute un des plus réussis de Kyle Eastwood.

© Jean-Pierre Goffin


Durée totale: 56'05"

Arrangements: Brandon Allen (tracks: 9, 10)
Contrebasse, guitare bass: Kyle Eastwood
Batterie: Chris Higginbottom
Piano – Andrew McCormack
Saxophone soprano et alto: Stefano Di Battista (tracks: 4, 5, 9 10)
Saxophone ténor: Brandon Allen
Trompette, flugelhorn: Quentin Collins


our partners:

Clemens Communications


Silvère Mansis
(10.9.1944 - 22.4.2018)
foto © Dirck Brysse


Rik Bevernage
(19.4.1954 - 6.3.2018)
foto © Stefe Jiroflée

VKH Torhout

 

Special thanks to our photographers:

Annie Boedt
Klaas Boelen
Henning Bolte

Serge Braem
Cedric Craps
Christian Deblanc
Cindy De Kuyper

Koen Deleu
Ferdinand Dupuis-Panther
Anne Fishburn
Robert Hansenne
Stefe Jiroflée
Jos L. Knaepen
Hugo Lefèvre

Jacky Lepage
Olivier Lestoquoit
Eric Malfait
Nina Contini Melis
Arnold Reyngoudt
Willy Schuyten

Frank Tafuri
Jean-Pierre Tillaert
Tom Vanbesien
Jef Vandebroek
Geert Vandepoele
Guy Van de Poel
Cees van de Ven
Donata van de Ven
Harry van Kesteren
Geert Vanoverschelde
Roger Vantilt
Patrick Van Vlerken
Marie-Anne Ver Eecke

Jan Vernieuwe
Anders Vranken


and to our writers:

Robin Arends
Marleen Arnouts
Henning Bolte
Danny De Bock
Ferdinand Dupuis-Panther
Paul Godderis
Jean-Pierre Goffin
Bernard Lefèvre
Claude Loxhay
Etienne Payen
Herman te Loo
Georges Tonla Briquet
Iwein Van Malderen