Frédéric Borey - Wink

Frédéric Borey - Wink

F

Fresh Sound New Talent

Ne vous y laissez pas prendre comme, je l’avoue, je l’ai fait : voir cette parution dans la collection « New Talent » du label Fresh Sound et lire le répertoire utilisé vous mènent  sur une fausse piste, celle des a priori idiots qui lient les standards de Gershwin, Cole Porter ou Gene de Paul à une musique un peu dépassée dont on ne pourrait extraire plus grand-chose de neuf et de surprenant.

Quand on place la galette du saxophoniste Frédéric Borey sur la platine, on se dit qu’il y a encore des musiciens qui peuvent nous donner/offrir une lecture réjouissante, originale, étonnante de « Bess, you is my woman » ou « You don’t know what love is ». Le travail de relecture des thèmes par le saxophoniste, que ce soir sur le plan, rythmique, harmonique ou mélodique est à ce point plaisant qu’on regrette d’avoir lu les titres avant d’écouter la musique, le jeu du blindfold test eût apporté un joli moment de plaisir entre fans de standards.

« Witchcraft » (Cy Coleman) à ce jeu en égarera plus d’un. « Bess, you is my woman » débute sur un tempo quasi hypnotique avec un thème presque élidé puis s’envole sur les deux dernières minutes avec l’énergie de la batterie de Fred Pasqua. « You don’t know what love is » est mené à un tempo élevé avec une rythmique parfaite.

Car un autre attrait de l’album est la qualité des musiciens qui entourent Frédéric Borey : Michael Felberbaum à la guitare est tout aussi consistant et original que sur son album en leader « LEGO », le pianiste Leonardo  Montana est une découverte tant par la sensibilité de son jeu que par la modernité de son accompagnement, Yoni Zelnik et Fred Pasqua forment une rythmique à la fois solide et impliquée tant sur tempo lent que rapide.

Je ne citerai pas tous les thèmes pour laisser à l’auditeur le plaisir de la découverte, sachez juste que l’album s’achève sur un « Boplicity » qui me ferait pencher vers la formule de « néo cool » que je verrais bien appliquée à ce saxophoniste au son chaud et moelleux.

L’album intitulé « Wink » - un clin d’œil savoureux - est paru en 2015, mais mérite une petite recherche pour se le procurer sans attendre.

Jean-Pierre Goffin      


In case you LIKE us, please click here:


Check out Jazz'halo radio: click on this logo please



our partners:

Clemens Communications


Silvère Mansis
(10.9.1944 - 22.4.2018)
foto © Dirck Brysse


Rik Bevernage
(19.4.1954 - 6.3.2018)
foto © Stefe Jiroflée


Philippe Schoonbrood
(24.5.1957-30.5.2020)
foto © Dominique Houcmant

 

Special thanks to our photographers:

Petra Beckers
Ron Beenen
Annie Boedt
Klaas Boelen
Henning Bolte

Serge Braem
Cedric Craps
Christian Deblanc
Paul De Cloedt
Cindy De Kuyper

Koen Deleu
Ferdinand Dupuis-Panther
Anne Fishburn
Federico Garcia
Robert Hansenne
Dominique Houcmant
Stefe Jiroflée
Herman Klaassen
Philippe Klein

Jos L. Knaepen
Tom Leentjes
Hugo Lefèvre

Jacky Lepage
Olivier Lestoquoit
Eric Malfait
Nina Contini Melis
Arnold Reyngoudt
Jean Schoubs
Willy Schuyten

Frank Tafuri
Jean-Pierre Tillaert
Tom Vanbesien
Jef Vandebroek
Geert Vandepoele
Guy Van de Poel
Cees van de Ven
Donata van de Ven
Harry van Kesteren
Geert Vanoverschelde
Roger Vantilt
Patrick Van Vlerken
Marie-Anne Ver Eecke
Karine Vergauwen
Frank Verlinden

Jan Vernieuwe
Anders Vranken


and to our writers:

Mischa Andriessen
Robin Arends
Marleen Arnouts
José Bedeur
Henning Bolte
Danny De Bock
Ferdinand Dupuis-Panther
Federico Garcia
Paul Godderis
Stephen Godsall
Jean-Pierre Goffin
Bernard Lefèvre
Mathilde Löffler
Claude Loxhay
Etienne Payen
Yves « JB » Tassin
Herman te Loo
Georges Tonla Briquet
Henri Vandenberghe
Iwein Van Malderen
Jan Van Stichel
Olivier Verhelst