Fiona Monbet - Contrebande

Fiona Monbet - Contrebande

F

Crescendo/Fo Feo Productions

Fiona Monbet est une jeune violoniste franco-irlandaise de 29 ans. Très jeune, elle s'est destinée au violon classique, avant de s'ouvrir à d'autres horizons musicaux.

Diplômée du Conservatoire de Paris, elle s'est ensuite inscrite au Centre des Musiques de Didier Lockwood qui fut impressionné par son talent. C'est elle d'ailleurs qui sera sélectionnée pour représenter l'école à New York lors d'un congrès mondial sur l'éducation du jazz.

Tout autant intéressée par le jazz que par la tradition classique, elle a été invitée au festival Jazz à Marciac comme à l'Olympia ou au Théâtre des Champs Elysées. Elle a côtoyé Baptiste Trotignon comme Bireli Lagrène ou Christian Escoudé.

Avec l'accordéoniste Marcel Azzola, elle a participé à l'"Hommage à Django Reinhardt" rendu au Théâtre du Châtelet ainsi qu'à plusieurs concerts dédiés aux musiques de film deVladimir Cosma, en compagnie de Philip Catherine. Elle a aussi fait partie de la tournée mise sur pied par le réalisateur Tony Gatlif et consacrée à la musique de Django Drom, en compagnie de Bireli Lagrène, Didier Lockwood et Stochelo Rosenberg.


Voici son deuxième album personnel dans lequel se mêlent héritage classique et tradition jazz.

Pour Contrebande, elle est entourée du contrebassiste Damien Varaillon (membre du quartet du clarinettiste Matteo Pastorino: album Suite for Modigliani) mais aussi de deux musiciens rompus au style manouche: Antoine Boyer à la guitare acoustique et Pierre Cussac à l'accordéon.

Le répertoire choisi reflète parfaitement cette osmose entre jazz et musique classique: deux compositions personnelles, 5 de ses complices, le classique de Gershwin Bess, you are my woman now (de Porgy and Bess), Luiza d'Antonio Carlos Jobim et une mélodie du guitariste Samuel Strouk ("A" song).

Au travers de ce répertoire tout entier dévolu au charme de la mélodie, on passe d'une valse romantique (Valse qui ouvre l'album) à un tango chaloupé (Tango), un mariage entre mélodie andalouse et rythme irlandais sautillant (Irlandalou) ou au charme d'une mélodie brésilenne (Luiza avec une belle intro de guitare acoustique). Pour le reste, d'Astoria à Mélissande (avec un beau solo très mélodique de Varaillon), on se laisse emporté par la pureté du violon de Fiona Monbet.

© Claude Loxhay


our partners:

Clemens Communications


Silvère Mansis
(10.9.1944 - 22.4.2018)
foto © Dirck Brysse


Rik Bevernage
(19.4.1954 - 6.3.2018)
foto © Stefe Jiroflée

VKH Torhout

 

Special thanks to our photographers:

Annie Boedt
Klaas Boelen
Henning Bolte

Serge Braem
Cedric Craps
Christian Deblanc
Cindy De Kuyper

Koen Deleu
Ferdinand Dupuis-Panther
Anne Fishburn
Robert Hansenne
Stefe Jiroflée
Jos L. Knaepen
Hugo Lefèvre

Jacky Lepage
Olivier Lestoquoit
Eric Malfait
Nina Contini Melis
Arnold Reyngoudt
Jean Schoubs
Willy Schuyten

Frank Tafuri
Jean-Pierre Tillaert
Tom Vanbesien
Jef Vandebroek
Geert Vandepoele
Guy Van de Poel
Cees van de Ven
Donata van de Ven
Harry van Kesteren
Geert Vanoverschelde
Roger Vantilt
Patrick Van Vlerken
Marie-Anne Ver Eecke
Karine Vergauwen

Jan Vernieuwe
Anders Vranken


and to our writers:

Robin Arends
Marleen Arnouts
Henning Bolte
Danny De Bock
Ferdinand Dupuis-Panther
Paul Godderis
Jean-Pierre Goffin
Bernard Lefèvre
Claude Loxhay
Etienne Payen
Herman te Loo
Georges Tonla Briquet
Iwein Van Malderen
Olivier Verhelst