Christophe Monniot et Didier Ithursarry - Hymnes à l'amour

Christophe Monniot et Didier Ithursarry - Hymnes à l'amour

C

ONJ Records/L'Autre Distribution

Si on retrouve encore une certaine filiation avec le musette chez Richard Galliano (album New Musette avec Philip Catherine), une rupture s'est produite de manière radicale avec Jean-Louis Matinier, David Venitucci ou le Basque Didier Ithursarry.

Celui-ci a découvert l'accordéon à 7 ans et a suivi les cours de solfège au Conservatoire de Bayonne, sa ville natale puis il intègre la classe d'accordéon du Conservatoire d'Orsay.

Après s'être consacré à la musique populaire et traditionnelle du pays basque, il s'installe à Paris, multiplie les expériences dans les milieux de la chanson (Bernard Lavilliers, Julien Clerc) puis sur la scène jazz: Jean-Marc Padovani , Claude Barthélemy (ONJ 2002), Louis Sclavis, Franck Tortiller ou Jean-Marie Machado (Danzas).

Avec Christophe Monniot et le violoniste alto Guillaume Roy, il participe au trio Station Mir. Le voici en duo accordéon-saxophone, à l'image des Italiens Gianni Coscia/Gianluigi Trovesi (Radici) ou Luciano Biondini/Javier Girotto (Terra Madre).

Diplômé du Conservatoire de Paris, dans la classe  de François Jeanneau, Christophe Monniot a aussi participé à des master classes d'Ornette Coleman.

Après avoir fait partie de Tous Dehors, en compagnie de Michel Massot et Michel Debrulle, il fonde la Compagnie des Musiques à Ouïr, le groupe Moniomania avec Emil Spanyi et Manu Codjia et créé le projet Vivaldi Saison 5 avec Michel Massot et un quatuor de saxophones. Il a participé au Baby Boom de Daniel Humair, au projet Sept Variations sur Lennie Tristano du pianiste Stephan Oliva, à l'ONJ dirigé par Paolo Damiani, à un quartet avec Joachim Kuhn et Christophe Marguet, au groupe Pyromanes du guitariste David Chevallier et à Is that pop music? en compagnie de David Linx, tout cela avant de rejoindre l'ONJ d'Olivier Benoît en 2017.

Pour ces Hymnes à l'amour, les deux complices ont réuni trois compositions de Monniot (Biguine pour Sushi, Soso, Nadir's), une d'Ithursarry (Est), le classique Sophisticated Lady d'Ellington, un traditionnel (Il est un fleuve), Passion de Tony Murena, l'accordéoniste virtuose qui a notamment accompagné Django et España cañi du compositeur espagnol Pascual Marquina Narro.

Au travers d'un dialogue authentique, mêlant passé et présent, le duo passe d'une émotion à l'autre: des mélodies gorgées d'émotion (Soso, Nadir's, Il est un fleuve) alternent avec des thèmes dansant (Est) voire tourbillonnant (Passion de Murena). On entend Monniot tantôt à l'alto suave (España cañi, Sophisticated Lady, Passion, Il est un fleuve), tantôt au sopranino virevoltant (Biguine for Sushi, Nadir's, Est). Tantôt c'est le saxophone qui introduit le thème (Sophisticated Lady), tantôt c'est l'accordéon (Nadir's, Il est un fleuve) mais toujours pour aboutir à un dialogue interactif.

© Claude Loxhay


our partners:

Clemens Communications


Silvère Mansis
(10.9.1944 - 22.4.2018)
foto © Dirck Brysse


Rik Bevernage
(19.4.1954 - 6.3.2018)
foto © Stefe Jiroflée

VKH Torhout

 

Special thanks to our photographers:

Annie Boedt
Klaas Boelen
Henning Bolte

Serge Braem
Cedric Craps
Christian Deblanc
Cindy De Kuyper

Koen Deleu
Ferdinand Dupuis-Panther
Anne Fishburn
Robert Hansenne
Stefe Jiroflée
Jos L. Knaepen
Hugo Lefèvre

Jacky Lepage
Olivier Lestoquoit
Eric Malfait
Nina Contini Melis
Arnold Reyngoudt
Jean Schoubs
Willy Schuyten

Frank Tafuri
Jean-Pierre Tillaert
Tom Vanbesien
Jef Vandebroek
Geert Vandepoele
Guy Van de Poel
Cees van de Ven
Donata van de Ven
Harry van Kesteren
Geert Vanoverschelde
Roger Vantilt
Patrick Van Vlerken
Marie-Anne Ver Eecke
Karine Vergauwen

Jan Vernieuwe
Anders Vranken


and to our writers:

Robin Arends
Marleen Arnouts
Henning Bolte
Danny De Bock
Ferdinand Dupuis-Panther
Paul Godderis
Jean-Pierre Goffin
Bernard Lefèvre
Claude Loxhay
Etienne Payen
Herman te Loo
Georges Tonla Briquet
Iwein Van Malderen
Olivier Verhelst