Charles Lloyd Quartet at the Montreux Jazz Festival 1967

Charles Lloyd Quartet at the Montreux Jazz Festival 1967

C

TBC/Challenge Records

Le 18 septembre 1966, Charles Lloyd est sur la scène du Festival de Monterey avec un quartet qui deviendra une légende : Keith Jarrett au piano, Cecil McBee à la contrebasse et Jack DeJohnette aux drums et le saxophoniste-flûtiste y jouent une musique qui fait l’unanimité auprès des jazzfans comme des hippies de la côte ouest. « Forest Flower » devient un thème emblématique, un morceau en deux parties, « Sunrise » et « Sunset » que Lloyd avait composé pour le quintet de Chico Hamilton et qui se révèle comme une composition quasi psychédélique, hypnotique pour la jeunesse américaine. « Forest Flower Live at Monterey » deviendra l’album le plus vendu de Charles Lloyd. En juin de l’année suivante, un certain Claude Nobs organise son tout premier festival de jazz au bord du Lac Léman à Montreux, avec comme premier invité américain le quartet de Charles Lloyd. Celui de Monterey, mis à part Ron McClure qui remplace Cecil McBee.

Si dès ses premières éditions le Festival de Montreux a laissé des traces discographiques de son Histoire – on  pense dès la deuxième édition au trio de Bill Evans-Eddie Gomez et Jack DeJohnette -, ce concert du quartet de Lloyd était resté dans les placards. Mais cette 46e galette de la série « Swiss Radio Days » tient quasi du miracle tant la musique de Lloyd et ses complices est explosive, extatique, bouleversante de bout en bout.  Une version de près d’une demi-heure de « Forest Flower » et encore plus pour « Sweet Georgia Bright », enchaînement de solos quasi absolus de tous les membres du quartet, délire sonore, crissements de cymbales, et tutti quanti…  « Love Ship » - repris du fameux « Dream Weaver » - sonne comme un moment de sérénité, et « Love Song To A Baby » est dominé par un solo stratosphérique de Keith Jarrett. « Forest Flower » clôture le concert suisse dans l’exaltation.

Décidément, ce label TCB n’arrêtera donc pas de nous envoûter avec ses sorties, celle-ci est la quarante-sixième, toutes aussi indispensables les unes que les autres.

© Jean-Pierre Goffin


Musiciens:

Charles Lloyd (sax)
Keith Jarrett (pîano)
Ron McClure (contrebasse)
Jack DeJohnette (drums)


our partners:

Clemens Communications


Silvère Mansis
(10.9.1944 - 22.4.2018)
foto © Dirck Brysse


Rik Bevernage
(19.4.1954 - 6.3.2018)
foto © Stefe Jiroflée

 

Special thanks to our photographers:

Annie Boedt
Klaas Boelen
Henning Bolte

Serge Braem
Cedric Craps
Christian Deblanc
Paul De Cloedt
Cindy De Kuyper

Koen Deleu
Ferdinand Dupuis-Panther
Anne Fishburn
Federico Garcia
Robert Hansenne
Stefe Jiroflée
Herman Klaassen
Philippe Klein

Jos L. Knaepen
Tom Leentjes
Hugo Lefèvre

Jacky Lepage
Olivier Lestoquoit
Eric Malfait
Nina Contini Melis
Arnold Reyngoudt
Jean Schoubs
Willy Schuyten

Frank Tafuri
Jean-Pierre Tillaert
Tom Vanbesien
Jef Vandebroek
Geert Vandepoele
Guy Van de Poel
Cees van de Ven
Donata van de Ven
Harry van Kesteren
Geert Vanoverschelde
Roger Vantilt
Patrick Van Vlerken
Marie-Anne Ver Eecke
Karine Vergauwen
Frank Verlinden

Jan Vernieuwe
Anders Vranken


and to our writers:

Mischa Andriessen
Robin Arends
Marleen Arnouts
Henning Bolte
Danny De Bock
Ferdinand Dupuis-Panther
Federico Garcia
Paul Godderis
Jean-Pierre Goffin
Bernard Lefèvre
Mathilde Löffler
Claude Loxhay
Etienne Payen
Herman te Loo
Georges Tonla Briquet
Iwein Van Malderen
Jan Van Stichel
Olivier Verhelst