Cameron Graves - SEVEN

Cameron Graves - SEVEN

C

Mack Avenue/Newartsint.

Fils du chanteur soul Carl Graves qui collabora avec Marvin Gaye et Otis Redding, le pianiste Cameron Graves fait partie de ses jeunes musiciens de la scène de Los Angeles autour du « West Coast Get Down », le collectif de jazz progressif dont est aussi issu Kamasi Washington et dont Graves a été longtemps le claviériste.

Aujourd’hui membre du Stanley Clarke’s Band, Cameron Graves publie aujourd’hui son second album « Seven », dans la lignée du premier, très inspiré par un jazz « heavy metal » qui s’inspirerait des groupes fusion des années septante comme « Return to Forever » ou « Mahavishnu Orchestra » qui auraient digéré les folies de Frank Zappa. On y retrouve aussi le style pianistique de « Bad Plus » époque Ethan Iverson, ainsi que la frappe sèche de batterie de David King sous les baguettes ici de Mike Mitchell. 

Onze compositions du leader quasi toutes très courtes – entre 2:30 et 3:00 – propulsées par une énergie folle, une frappe du clavier tempétueuse, une guitare électrique stridente (Colin Cook) procurent des moments d’intense jubilation, la brièveté des morceaux servant clairement le plaisir, car sur le durée, le discours manque quelque peu de variété. Seul « Fairytales » en piano solo apporte un moment de sérénité, histoire de reprendre son souffle ! Le quartet invite sur deux morceaux le compagnon de route du leader Kamasi Washington, brillant. L’album se clôture sur « Eternal Paradise », une composition chantée par le leader.

Sûr que ce quartet enflammera les salles et ramènera un moment de folie bienvenu en ces temps de disette.

© Jean-Pierre Goffin


Musiciens:

Cameron Graves, piano
Colin Cook, guitare
Max Gerl, basse
Mike Mitchell, batterie

Special Guest:

Kamasi Washington, sax


In case you LIKE us, please click here:


Check out Jazz'halo radio: click on this logo please



our partners:

Clemens Communications


Silvère Mansis
(10.9.1944 - 22.4.2018)
foto © Dirck Brysse


Rik Bevernage
(19.4.1954 - 6.3.2018)
foto © Stefe Jiroflée


Philippe Schoonbrood
(24.5.1957-30.5.2020)
foto © Dominique Houcmant

 

Special thanks to our photographers:

Petra Beckers
Ron Beenen
Annie Boedt
Klaas Boelen
Henning Bolte

Serge Braem
Cedric Craps
Christian Deblanc
Paul De Cloedt
Cindy De Kuyper

Koen Deleu
Ferdinand Dupuis-Panther
Anne Fishburn
Federico Garcia
Robert Hansenne
Dominique Houcmant
Stefe Jiroflée
Herman Klaassen
Philippe Klein

Jos L. Knaepen
Tom Leentjes
Hugo Lefèvre

Jacky Lepage
Olivier Lestoquoit
Eric Malfait
Nina Contini Melis
Arnold Reyngoudt
Jean Schoubs
Willy Schuyten

Frank Tafuri
Jean-Pierre Tillaert
Tom Vanbesien
Jef Vandebroek
Geert Vandepoele
Guy Van de Poel
Cees van de Ven
Donata van de Ven
Harry van Kesteren
Geert Vanoverschelde
Roger Vantilt
Patrick Van Vlerken
Marie-Anne Ver Eecke
Karine Vergauwen
Frank Verlinden

Jan Vernieuwe
Anders Vranken


and to our writers:

Mischa Andriessen
Robin Arends
Marleen Arnouts
José Bedeur
Henning Bolte
Danny De Bock
Ferdinand Dupuis-Panther
Federico Garcia
Paul Godderis
Stephen Godsall
Jean-Pierre Goffin
Bernard Lefèvre
Mathilde Löffler
Claude Loxhay
Etienne Payen
Yves « JB » Tassin
Herman te Loo
Georges Tonla Briquet
Henri Vandenberghe
Iwein Van Malderen
Jan Van Stichel
Olivier Verhelst