Atipico 4 - Next Planet on the way

Atipico 4 - Next Planet on the way

A

Setola di Maiale

Carlo Actis Dato est un des musiciens européens le plus prolixe: depuis 1977 et son premier disque au sein du quartet Art Studio avec le guitariste Claudio Lodati, le saxophoniste/clarinettiste a plus de 90 disques à son actif.

Des albums en solo (enregistré notamment au Japon), en duo (entre autres avec le guitariste Enzo Rocco), en trio (Atipico trio), en quartet avec le saxophoniste Piero Ponzo, en quintet (Actis Band), en nonet (Actis Furioso), mais aussi au sein du Sud Ensemble de Pino Minafra ou de l'Italian Instabile Orchestra.

L'Atipico a d'abord été un trio d'anches: premier album Where the reeds dare en 1990, avec Piero Ponzo et Sandro Cerino, puis Gone with the Wind en 96, avec Sandro Cerino et Stefano Corradi,  Allegro con brio en 2004, avec Piero Ponzo et Beppe Di Filippo et, en 2010, Eqqueqqua, avec Beppe Di Filippo et Davide Tilotta.

Voici donc le cinquième album, gravé ici en quartet, toujours avec Beppe Di Filippo (as, ss, cl) qui a fait partie du quartet de Carlo et du septet d'Enrico Fazio et avec deux élèves de Carlo: Stefano Buffa (cl, ts) et Flavio Giacchero (bcl, ss, coremuse), un musicien diplômé en ethnomusicologie et fervent de musique traditionnelle.

Au menu, 16 nouvelles compositions de Carlo, soit plus de 60 minutes d'une musique vivante qui respire la joie de vivre et se nourrit d'une palette sonore très large: tous les saxophones, clarinette et clarinette basse, plus, pour la première fois la cornemuse de Giacchero.

A la différence des premiers albums, pas de mention de qui joue quoi: difficile donc de préciser l'instrument de chacun selon les plages.


La clarinette basse de Carlo est souvent mise en avant (Dietro la siepe, Belfagor, Petra avecle baryton en contrechant et beau solo sur Mare ignoto), parfois c'est le baryton qui introduit le thème ou l'alto qui mène la danse (Printemps à Sète). Quant aux thèmes Costa Sud ou Snow in Koyasan, ils offrent de larges espaces à la cornemuse, avec le soprano en contrechant et, sur la deuxième partie de Belfagor, Giacchero prend un beau solo de cornemuse.

Par rapport aux albums précédents, la palette sonore s'est encore élargie mais le rythme reste toujours aussi dansant et primesautier.

Une musique qui reflète toute la vitalité méditerranéenne.

© Claude Loxhay


Musiciens:

Carlo Actis Dato (tenor sax/baritone sax/bass clarinet/compositions)
Flavio Giacchero (bass clarinet/soprano sax/bagpipes)
Beppe Di Filippo (alto sax/soprano sax/clarinet)
Stefano Buffa (clarinet/ tenor sax)


our partners:

Clemens Communications


Silvère Mansis
(10.9.1944 - 22.4.2018)
foto © Dirck Brysse


Rik Bevernage
(19.4.1954 - 6.3.2018)
foto © Stefe Jiroflée

VKH Torhout

 

Special thanks to our photographers:

Annie Boedt
Klaas Boelen
Henning Bolte

Serge Braem
Cedric Craps
Christian Deblanc
Cindy De Kuyper

Koen Deleu
Ferdinand Dupuis-Panther
Anne Fishburn
Robert Hansenne
Stefe Jiroflée
Jos L. Knaepen
Hugo Lefèvre

Jacky Lepage
Olivier Lestoquoit
Eric Malfait
Nina Contini Melis
Arnold Reyngoudt
Jean Schoubs
Willy Schuyten

Frank Tafuri
Jean-Pierre Tillaert
Tom Vanbesien
Jef Vandebroek
Geert Vandepoele
Guy Van de Poel
Cees van de Ven
Donata van de Ven
Harry van Kesteren
Geert Vanoverschelde
Roger Vantilt
Patrick Van Vlerken
Marie-Anne Ver Eecke
Karine Vergauwen

Jan Vernieuwe
Anders Vranken


and to our writers:

Robin Arends
Marleen Arnouts
Henning Bolte
Danny De Bock
Ferdinand Dupuis-Panther
Paul Godderis
Jean-Pierre Goffin
Bernard Lefèvre
Claude Loxhay
Etienne Payen
Herman te Loo
Georges Tonla Briquet
Iwein Van Malderen
Olivier Verhelst