Mithra Jazz à Liège 2018: Urbex - Phil Abraham - Tom Harrell

28ème édition de Jazz à Liège qui semble avoir trouvé son rythme de croisière: 4 jours de concerts au lieu de 5 ou 3, mais surtout moins de concurrence entre salles.

Première journée, jeudi 3, au Théâtre, à 19h., dans la salle de la Grande Main, Antoine Pierre présente son 2e projet Urbex: pour 3 jours de studio, 2 heures et demie de musique disponible. Il y a de quoi choisir. Donc, en concert, pas fatalement la même musique que celle de l'album Sketches of Nowhere (label Igloo).

Une musique moins électrique: Bram DeLooze au seul piano acoustique, pas de claviers; un Bert Cools plus discret dans ses effets et davantage de place pour les souffleurs. Une formation à géométrie variable: quintet d'abord avec Jean-Paul Estiévenart à la trompette, toujours aussi performant. Sextet ensuite avec l'invité hollandais, Ben Van Gelder et son alto volubile: une belle version de Aux Contemplatifs.

Puis l'octet, avec les percussions colorées de Frédéric Malempré et les saxophones de Toine Thys et Tom Bourgeois (en remplacement de Steven Delannoye retenu par son duo avec Nicola Andrioli).

Enfin, un nonet quand Ben Van Gelder se joint au groupe. Les thèmes s'enchaînent: Stuck, Close enough. Belles salves d'applaudissements: la formation jouera à Flagey le 18 mai.



20h15, une salle de l'Œil Vert bien remplie, on doit refuser du monde. Phil Abraham présente le répertoire de son dernier album For 4 Brothers plus one (label Hypnote), un disque enregistré avec 4 pianistes différents: le Hollandais Johan Clement, l'Allemand Christoph Mudrich, le néerlandophone Bas Bulteel et le Bruxellois Ivan Paduart. C'est lui qui est présent sur scène, alliant lyrisme et swing. Aux percussions, tout en finesse, Luc Vandenbosch: caisse claire, tom, cymbales, un cajon en lieu et place de grosse caisse, une sorte d'udu, des woodblocks, clochettes et autres petites percussions qu'il manie avec baguettes, balais, mailloches, fagots ou à mains nues. Phil aime le scat mais, ici, c'est son trombone qui chante: effets wa-wa, sourdines pour moduler le son. A côté du classique Lush Life, des compositions de Phil (For 4 brothers, Oui mais bon), d'Ivan Paduart (Igor) et des autres pianistes de l'album. La semaine prochaine, Phil joue en duo avec Jacques Pirotton au CC Ans.



Salle de la Grande Main, 21h30, le retour de Tom Harrell (petit rappel aux anciens de Jazzamor: le concert en quartet avec Joe Lovano, en 1992, à Jazz au Château). A petits pas, le dos voûté, le corps enserré dans une longue veste noire boutonnée jusqu'au col, Tom Harrell vient se placer face à un micro qui lui arrive à la taille: c'est le corps recroquevillé sur sa trompette que joue l'immense musicien, tout entier dévolu à sa musique.

Et la magie opère. A près de 72 ans, Tom Harrell n'a rien perdu de son immense talent: une sonorité de velours au bugle, une maîtrise de tous les tempos à la trompette. De belles compositions qui laissent aussi beaucoup de place à ses 3 complices: Danny Grissett qui a gravé 7 albums avec Harrell, dont le dernier en date Moving Picture, à la contrebasse Ugonna Okegwo qui lui a participé à 10 albums du trompettiste et a joué avec Jacky Terrasson, enfin le bouillant Adam Cruz à la batterie.

De belles envolées du piano, un Rhodes plus funky, une contrebasse solide comme un roc, un drive nerveux de la batterie. A la fin de ses solos, Tom Harrell s'écarte, il fuit la lumière aveuglante des projecteurs: sa lumière à lui, tout intérieure, c'est sa musique.

Tonnerre d'applaudissements et généreux rappel.

© Claude Loxhay  -  photos © Robert Hansenne


our partners:

Clemens Communications


Silvère Mansis
(10.9.1944 - 22.4.2018)
foto © Dirck Brysse


Rik Bevernage
(19.4.1954 - 6.3.2018)
foto © Stefe Jiroflée

VKH Torhout

 

Special thanks to our photographers:

Annie Boedt
Klaas Boelen
Henning Bolte

Serge Braem
Cedric Craps
Christian Deblanc
Cindy De Kuyper

Koen Deleu
Ferdinand Dupuis-Panther
Anne Fishburn
Robert Hansenne
Stefe Jiroflée
Jos L. Knaepen
Hugo Lefèvre

Jacky Lepage
Olivier Lestoquoit
Eric Malfait
Nina Contini Melis
Arnold Reyngoudt
Willy Schuyten

Frank Tafuri
Jean-Pierre Tillaert
Tom Vanbesien
Jef Vandebroek
Geert Vandepoele
Guy Van de Poel
Cees van de Ven
Donata van de Ven
Harry van Kesteren
Geert Vanoverschelde
Roger Vantilt
Patrick Van Vlerken
Marie-Anne Ver Eecke

Jan Vernieuwe

and to our writers:

Robin Arends
Marleen Arnouts
Henning Bolte
Danny De Bock
Ferdinand Dupuis-Panther
Paul Godderis
Jean-Pierre Goffin
Bernard Lefèvre
Claude Loxhay
Etienne Payen
Herman te Loo
Georges Tonla Briquet
Iwein Van Malderen