Michel Godard - Ihab Radwan: Doux Désirs

Michel Godard - Ihab Radwan: Doux Désirs

M

Dodicilune Dischi

Ce passionnant album Doux Désirs est l'occasion de replonger dans une série de souvenirs personnels.

J'ai découvert Michel Godard à ses tout débuts, au sein de Tubapack, le quatuor de tubas emmené par Marc Steckar (le tubiste de Claude Nougaro): Godard était le plus jeune du groupe mais déjà le plus en vue par sa virtuosité. Je l'ai ensuite revu en Arles, au sein du quintet de Gérard Pansanel (g) et Antonello Salis (p-acc), avec Enrico Rava à la trompette puis, à plusieurs reprises à Oupeye, lors du festival Jazz au Château, pour les projets Le Chant du serpent avec la vocaliste Linda Bsiri, Untouchable Factor du batteur Sunny Murray et L'Impossible Trio avec Philippe Deschepper à la guitare et Youval Micenmacher aux percussions: l'occasion d'agréables interviews pour le magazine Jazz in Time.

Sur disque, je l'ai entendu avec la vocaliste Linda Bsiri (album Aborigène), la pianiste Sylvie Courvoisier (Una Mora), le saxophoniste Wolfgang Pushnig et la chanteuse Linda Sharrock (Dream Weavers), le guitariste Miroslav Tadic (Loose Wires), le clarinettiste G. Mirabassi (La Bottega), avec Christof Lauer (ts), Wolfgang Pushnig (as), Herbert Joos (tp), Franck Tortiller (vib) et Wolfgang Reisinger (dm) pour l'album Cousins germains, enfin, avec Rabih Abou Khalil: déjà un dialogue oud-tuba.

Enfin, au festival Jazz!Brugge de 2012, je l'ai revu pour son projet Monteverdi, avec Guillemette Laurens (voc), Bruno Helstroffer (théorbe) et Gavino Murgia (ss, voc): un plongeon vers la musique ancienne.

Quant à Ihab Radwan, joueur d'oud égyptien formé au Conservatoire du Caire et auteur de l'album Egyptian Projet, je l'ai vu, à deux reprises, à L'An Vert à Liège, à l'invitation de Toine Thys (ts, bcl), la première fois avec Michel Massot, la seconde avec Pascal Rousseau au tuba: une vraie découverte, le pur plaisir du concert live. Il faut voir Ihab sur scène, le sourire radieux, le visage illuminé par la beauté de la musique: un plaisir de jouer qui transparaît aussi dans cet album Doux Désirs.

Avec ce duo, on retrouve le meilleur des deux musiciens, leur sens du rythme (In the grotte, Il Goloso, A la folie) comme leur amour de la mélodie (Su l'onda d'amore, Dahab, Acqua alta, et ces deux purs bijoux de sensibilité lyrique que sont Tenderness d'Ihab et Malato d'amore de Michel).

A côté du joueur d'oud, peut-être moins connu que Rabih Abou Khalil ou Dhafer Youssef mais tout aussi virtuose, on retrouve Michel Godard au tuba (In the Grotte, Serbia) mais le plus souvent au serpent, cet instrument ancien, proche du cornet à bouquin et dont le tuyau de bois recouvert de cuir ondule comme un reptile, avec parfois une introduction à la basse électrique (Su l'onda d'amore, Acqua alta, A Trace of grace).

Le répertoire, signe d'une véritable complicité empathique entre les deux musiciens, est uniquement constitué de compositions originales, généralement des plages de 4 à 10 minutes qui laissent le temps de s'installer au dialogue entre les deux instrumentistes: certaines de Godard, d'autres de Radwan (dont Tenderness et Dahab jouées avec Toine Thys à Liège), certaines cosignées par les deux complices (Il Goloso, Intro to Tenderness, Love at first sight).

Toute la musique repose sur le contraste entre la sonorité cristalline de l'oud et soit la tessiture grave du serpent, soit le ronronnement majestueux du tuba.

Les titres collent parfaitement à la musique et au sentiment qu'éprouve lui-même celui qui écoute ces Doux Désirs: Love at the first sight, A la folie, A Trace of grace...

A noter, en ces temps de graphisme minimaliste de certains labels, une très belle pochette avec peinture de Bernardo Luini et, à l'intérieur, nombreuses photos des musiciens et de leurs instruments, notamment le curieux serpent.

Bref un des meilleurs albums écoutés, avec passion, de ces derniers mois.

© Claude Loxhay


TRACKLIST

1) Su l'onda d'amore
2) In The Grotte
3) Intro to Tenderness
4) Tenderness
5) Il Goloso
6) Dahab
7) Acqua Alta
8) Serbia
9) Malato d'amore
10) Love at first sight
11) A la folie
12) A Trace of Grace

Compositions par Michel Godard (1, 7), Ihab Radwan (2, 4, 6, 8, 9), Michel Godard/Ihab Radwan (3, 5, 10) Dodicilune edizioni except 11 par Michel Godard (Schott Music), 12 par Michel Godard.


PERSONNEL

Michel Godard, serpent, tuba (2, 8), el. bass (1, 7, 12)
Ihab Radwan, oud, vocals (9)


 Jazz'halo radio by
DJ Ferdinand Dupuis-Panther:

 

Facebook  

Clemens Communications

Jazz Rules Radio

De Werf

VKH Torhout

 

Special thanks to our photographers:

Annie Boedt
Henning Bolte

Cedric Craps
Christian Deblanc

Koen Deleu
Ferdinand Dupuis-Panther
Anne Fishburn
Robert Hansenne
Stefe Jiroflée
Jos L. Knaepen
Hugo Lefèvre

Jacky Lepage
Nina Contini Melis
Arnold Reyngoudt
Willy Schuyten

Frank Tafuri
Jean-Pierre Tillaert
Tom Vanbesien
Geert Vandepoele
Guy Van de Poel
Cees van de Ven
Geert Vanoverschelde
Patrick Van Vlerken
Marie-Anne Ver Eecke

Jan Vernieuwe

and to our writers:

Robin Arends
Henning Bolte
Danny De Bock
Ferdinand Dupuis-Panther
Paul Godderis
Jean-Pierre Goffin
Bernard Lefèvre
Claude Loxhay
Etienne Payen
Herman te Loo
Georges Tonla Briquet
Iwein Van Malderen