Fabien Degryse & Joël Rabesolo – Softly… (C. Loxhay)

Fabien Degryse & Joël Rabesolo – Softly… (C. Loxhay)

F

Midnight Muse Records

Né en 1960, Fabien Degryse a notamment étudié au mythique Berklee College de Boston. D'abord féru de guitare électrique, il a enregistré plusieurs albums, de Médor Sadness, en 1992, avec Erwin Vann et Eric Legnini à Hommage à René Thomas, en collaboration avec dix guitaristes belges, de Philip Catherine à Pierre Van Dormael, en passant par Jacques Pirotton, Paoli Radoni ou Peter Hertmans. Par la suite, il s'est tourné vers la guitare acoustique, ce qu'il a fait avec le trio L'Ame des Poètes de Pierre Vaiana et Jean-Louis Rassinfosse, au sein duquel il a succédé à Pierre Van Dormael, à partir de l'album Brel; mais aussi au travers de ses albums personnels de The Heart of acoustic guitar à Summertime.

S'il joue en trio avec Bart De Nolf et Bruno Castellucci ou au sein du quartet de Phil Abraham, le voici en duo avec un jeune guitariste natif de Madagascar. Joël Rabesolo, de 22 ans son cadet, s'est d'abord voué, à partir de l'âge de 8 ans, au kabosy, un instrument traditionnel de son pays natal, une sorte de luth à 4 cordes mais, après avoir entendu Eric Clapton, il s'est tourné vers la guitare et, à 17 ans, il a découvert le jazz. Il s'est ainsi inscrit au Conservatoire de Bruxelles où il a eu comme professeur Fabien Degryse. S'l fait partie du trio Malagasy Guitar Masters, il participe aussi au projet Island Jazz du bassiste Linley Marthe.

Au répertoire de ce Softly, trois classiques (Softly as a morning sunrise, Stompin'in the Savoy, Bye bye blackbird), un thème de musique traditionnelle de Madagascar (Pangalana), un emprunt au courant pop malagasy (Voninavoko), trois compostions originales de Fabien Degryse et deux de Rabesolo.

Comme l'annonce la pochette, "the meeting of two worlds, of blues and jazz, of tradition and modernity".

Une vraie rencontre entre la guitare acoustique jazz de l'un et la guitare acoustique aux accents folk de l'autre, un véritable échange entre jazz, folk (Voninavoko, Pangalana), world et blues (Six eight bar blues de Degryse) mais toujours avec la même limpidité de sonorité et une primauté accordée tant à la mélodie (Inty hira inty mampanontany de Rabesolo ou Naufrage en Drôme de Degryse) qu'au groove (Stompin'in theSavoy).

Bref tout le charme de la guitare acoustique.

Après avoir présenté Softly au Marni le 16 novembre, le duo est notamment programmé au Centre Culturel d'Ans-Alleur, le vendredi 5 janvier 2018, dans le cadre de Jazz al'Trappe.

© Claude Loxhay


 Jazz'halo radio by
DJ Ferdinand Dupuis-Panther:

 

Facebook  

Clemens Communications

Jazz Rules Radio

De Werf

VKH Torhout

 

Special thanks to our photographers:

Annie Boedt
Henning Bolte

Cedric Craps
Christian Deblanc

Koen Deleu
Ferdinand Dupuis-Panther
Anne Fishburn
Robert Hansenne
Stefe Jiroflée
Jos L. Knaepen
Hugo Lefèvre

Jacky Lepage
Nina Contini Melis
Arnold Reyngoudt
Willy Schuyten

Frank Tafuri
Jean-Pierre Tillaert
Tom Vanbesien
Jef Vandebroek
Geert Vandepoele
Guy Van de Poel
Cees van de Ven
Geert Vanoverschelde
Patrick Van Vlerken
Marie-Anne Ver Eecke

Jan Vernieuwe

and to our writers:

Robin Arends
Henning Bolte
Danny De Bock
Ferdinand Dupuis-Panther
Paul Godderis
Jean-Pierre Goffin
Bernard Lefèvre
Claude Loxhay
Etienne Payen
Herman te Loo
Georges Tonla Briquet
Iwein Van Malderen